[Audi A4 B6] Electricité (Page 1) / A4 B6 / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 11-08-2015 20:10:49

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 262

[Audi A4 B6] Electricité

Electricité

Circuit de bord

A4-devant.jpgA4-derriere.jpg

- Lecteur de carte à puce R99
- Appareil de commande du réglage du site des phares J431
- Appareil de commande de système télématique J499
- Appareil de commande d’électronique de commande, téléphone portable J412
- Batterie
- Appareil de commande avec unité d’affichage dans le porte-instruments J285
- Détecteur de collision pour sac gonflable frontal, côté passager G284
- Appareil de commande de ventilateur de liquide de refroidissement, vitesses 1+2 J293
- Détecteur de collision pour sac gonflable frontal, côté conducteur G283
- Appareil de commande d’ESP J104
- Appareil de commande pour Motronic J220
- Appareil de commande de boîte automatique J217
- Appareil de commande d’électronique de colonne de direction J527

- Détecteur de collision pour sac gonflable latéral, côté passager G180
- Appareil de commande de porte, côté passager (AV J387 et AR D, en option J389)
- Détecteur de collision pour sac gonflable latéral, AR côté conducteur G256, côté passager G257
- Appareil de commande d’identification de remorque J345
- Appareil de commande d’aide au stationnement J446
- Appareil de commande de surveillance de la pression des pneus J502
- Appareil de commande d’airbag J234
- Appareil de commande central pour système confort J393
- Détecteur de collision pour sac gonflable latéral, côté conducteur G179
- Détecteur ESP
- Appareil de commande de porte, côté conducteur J368, AR G en option J388
- Appareil de commande du circuit de bord J519


Réseau en bus CAN

Le module électronique de la colonne de direction enregistre les signaux du contact-démarreur et des touches de commande du volant multifonction et “tiptronic”.

Bus de données CAN
L’Audi A4 est dotée d’un réseau en bus CAN nettement élargi. En raison du nombre croissant d’appareils de commande équipant le véhicule et des besoins d’échange de données qui en découlent, le réseau en bus CAN revêt une importance croissante.
    /!\ Deux câbles (K et L) de diagnostic permettent la communication des appareils de commande montés avec le contrôleur de diagnostic.


Porte-instruments

A4-tableau-de-bord.jpg

Il existe deux variantes de porte-instruments :
– “Lowline”
– “Highline”
La variante “Highline” est dotée d’un afficheur couleur de haute qualité servant à l’affichage du système d’information du conducteur et équipe les véhicules avec système de navigation et système télématique.

Dans le porte-instruments de la nouvelle Audi A4 sont intégrés
– la passerelle assurant la liaison des trois réseaux en bus “propulsion”, “confort” et “information”
– l’antidémarrage III.

Le guidage par menu dans l’afficheur central via la commande située dans la console centrale n’est réalisé que sur les véhicules avec :
– système de navigation (uniquement variante “Highline”) et/ou
– système télématique et/ou
– chauffage stationnaire et/ou
– contrôle de pression des pneus.
Le système d’information du conducteur, proposé en option, inclut les fonctions :
– montre radiopilotée
– système global de contrôle
– ordinateur de bord.
L’autonomie, en km, est affichée dans la variante de base.

levier-vitesse-A4.jpg

Afin de garantir la bonne réception des signaux de la montre radiopilotée, le récepteur est monté dans le support de pare-chocs arrière.

Une nouvelle fonction du système global de contrôle est l’affichage en fonction de la position du contrôle des ampoules. Le message de défaut est transmis via le bus de données “confort” par l’appareil de commande du circuit de bord J519 au porte-instruments J285 et affiché dans l’afficheur central.

zoom-tableau-de-bord-A4.jpg

L’Audi A4 quattro possède deux transmetteurs de niveau de carburant G et G169. Le transmetteur G enregistre le volume partiel
inférieur du réservoir à carburant, le transmetteur G169 enregistrant quant à lui le volume supérieur. Les signaux des transmetteurs G et G169 font l’objet d’une évaluation indépendante. Les valeurs, exprimées en litre, sont alors additionnées et affichées.

Diagnostic
Le porte-instruments vérifie la plausibilité :
– des deux transmetteurs de niveau de carburant sur les véhicules quattro
– ainsi que le signal d’entrée de la borne 15.
Grâce à la fonction de passerelle du porteinstruments, le diagnostic peut vérifier la communication vers les appareils de commande individuels reliés au bus de données CAN. Des défauts au niveau de la communication sont mémorisés dans la mémoire de défauts. L’état actuel peut être lu dans les blocs de valeurs de mesure.
Une autre nouveauté consiste dans l’affichage dans le bloc de valeurs de mesure du niveau d’huile maximal et minimal après le dernier entretien. L’adaptation du kilométrage après remplacement du porte-instruments est possible à plusieurs reprises après avoir atteint un trajet de 5 km après montage.


Module électronique de colonne de direction

La mise en oeuvre du module de colonne de direction nouvellement mis au point a permis de minimiser câblage et encombrement par une construction compacte. Le nouveau module électronique offre maintenant une possibilité de diagnostic du commodo. Le module électronique de colonne de direction se compose de :
– Commande de clignotants
– Commande d’essuie-glace avec potentiomètre pour fonctionnement intermittent
– Commodo distinct pour commande du régulateur de vitesse
– Ressort spiral pour airbag conducteur
– Détecteur d’angle de braquage d’ESP
– Electronique de colonne de direction J527 pour conversion et traitement des signaux des bus “propulsion” et “confort”

L’électronique de colonne de direction saisit par ailleurs les signaux du contact-démarreur. L’enregistrement des touches de commande du volant de direction multifonction et “tiptronic” est également assuré par l’électronique de colonne de direction.

Commodo
La détection des positions respectives des commandes s’effectue par codage de tension à l’appui de valeurs de résistance différentes suivant la position respective. L’électronique de colonne de direction évalue ces informations et les transmet sur le bus CAN “confort” à l’appareil de commande du circuit de bord J519.

Régulateur de vitesse (GRA)
La commande du régulateur de vitesse est, pour des raisons d’ergonomie, située sur le côté gauche de la colonne de direction, en dessous de la commande des clignotants. Le témoin K31 dans le porte-instruments s’allume en mode de régulation du régulateur de vitesse GRA. Pour les changements intervenus dans la manipulation du commodo GRA, prière de vous reporter à la Notice d’utilisation.

Saisie du contact-démarreur
Les signaux des bornes
P   feux de stationnement
86s   raccord de la clé de contact
75   relais de décharge
15   contact d’allumage MIS
50   démarreur
sont transmis par des lignes classiques à l’électronique de colonne de direction J527.
Les positions de commutation de la serrure de contact sont traitées par l’électronique, mises à disposition du bus CAN “confort” et transmises par la passerelle aux réseaux en bus CAN “propulsion” et “info-divertissement”.

Transmetteur d’angle de braquage G85
La détermination de l’angle de braquage est assurée par des éléments optiques, dans l’électronique de la colonne de direction J527, et transmise sur le bus CAN “propulsion”. La position d’angle de braquage momentanée est ainsi mise à la disposition de l’appareil de commande ESP.

Autodiagnostic
La communication entre le contrôleur de diagnostic et le module électronique de colonne de direction J527 s’effectue sur le bus de données “confort”, par le biais de l’appareil de commande central pour système confort J393, étant donné qu’il n’y a pas de câble K distinct reliant l’électronique de colonne de direction. Le module électronique du volant de direction, avec l’unité de commande pour "tiptronic", multifonctions, avertisseur sonore, etc. est intégré dans l’autodiagnostic.
     /!\ Le codage du module électronique de colonne de direction est indispensable.

Adresse 16
Après adressage, le contrôleur affiche “électronique de volant de direction”.


Schéma fonctionnel
Module électronique de colonne de direction (équipement maximal)


Composants
E          Commande d’essuie-glace
E2        Commande de clignotants
E45      Commande pour régulateur de vitesse GRA
E221     Unité de commande au volant
G85      Transmetteur d’angle de braquage
H          Commande d’avertisseur sonore
J234     Appareil de commande d’airbag
J453     Appareil de commande de volant de direction multifonction
J527     Appareil de commande d’électronique de colonne de direction
S          Fusible
Z36       Volant de direction chauffant

Codage couleur
■■■ : Signal d’entrée
■■■ : Signal de sortie
■■■ : Alimentation-positif
■■■ : Masse
■■■ : Bus CAN

Signaux supplémentaires
1          Blindage CAN “propulsion”
2          Véhicule spécial, message radio de détresse
3          Véhicule spécial, radio
4          Régulateur de vitesse marche/arrêt
5          CAN Low confort
6          CAN High confort
7          CAN Low propulsion
8          CAN High propulsion
9          Contact-démarreur borne 75
10        Contact-démarreur contact S
11        Contact-démarreur borne 15
12        Contact-démarreur borne 50
13        Contact-démarreur borne P
X/Y/Z    Raccord dans schéma fonctionnel

schema-fonctionnel.jpg


Appareil de commande du circuit de bord J519

L’appareil de commande du circuit de bord J519 est la centrale électrique électronique nouvellement mise au point, englobant un autodiagnostic exhaustif pouvant être sélectionné directement à l’aide de l’adresse 09. Les signaux d’entrée sont délivrés à l’appareil de commande du circuit de bord par le bus CAN “confort”, via le module électronique de colonne de direction ou le sélecteur de commande d’éclairage.
Les connexions de puissance aux différents consommateurs sont réalisées par des semiconducteurs, tels que des transistors. Il n’est pas nécessaire de prévoir de protection individuelle étant donné qu’en présence d’un défaut, elle est assurée par l’électronique interne.

mini_appareil-circuit-bord.jpg

Trois variantes d’appareils de commande sont prévues :
– “Lowline” pour la version standard
– “Lowline” pour les véhicules dotés d’un lave-phare
– “Highline” pour les véhicules équipés d’un système d’information du conducteur

La variante “Lowline” assure les fonctions suivantes :
– Commande d’essuie-glace/lave-glace et balayage intermittent
– Commande des feux de détresse et de clignotants
– Commande des relais d’avertisseur sonore et de décharge
– Feux de stationnement G/D
– Feux de position G/D
– Feux de route G/D et appels de phare
– Feu de plaque

La variante “Highline” réalise la fonction de système d’information du conducteur et assure en outre les commandes suivantes :
– Feux de route et de croisement G/D,
– Phares antibrouillard et feux AR de brouillard,
– Feux de recul,
– Feux stop
avec des sorties distinctes en direction des différents consommateurs.

Commande d’éclairage
Sur la variante “Highline”, la commande d’éclairage est transmise via le bus de données “confort” depuis le module de colonne de direction ou directement depuis le sélecteur de commande d’éclairage à l’appareil de commande du circuit de bord.

schema-commande-eclairage.jpg


Schéma fonctionnel
Appareil de commande du circuit de bord J519

Version “Lowline”

Composants
E1 Commande d’éclairage
E3 Commande de signal de détresse
F Contacteur de feux stop
F4 Contacteur de feux de recul
F216 Contacteur de feu AR de brouillard
interruptible
H2 Avertisseur son aigu
H7 Avertisseur son grave
J4 Relais d’avertisseur 2 sons
J59 Relais de décharge pour contact X
J345 Appareil de commande d’identification
de remorque
J446 Appareil de commande d’aide au
stationnement
J519 Appareil de commande du circuit de
bord
L22 Ampoule de phare antibrouillard G
L23 Ampoule de phare antibrouillard D
L46 Ampoule de feu AR de brouillard G
L47 Ampoule de feu AR de brouillard D
M1 Ampoule de feu de position G
M2 Ampoule de feu AR D
M3 Ampoule de feu de position D
M4 Ampoule de feu AR G
M5 Ampoule de clignotant AV G
M6 Ampoule de clignotant AR G
M7 Ampoule de clignotant AV D
M8 Ampoule de clignotant AR D
M9 Ampoule de feu stop G
M10 Ampoule de feu stop D
M16 Ampoule de feu de recul G
M17 Ampoule de feu de recul D
M18 Ampoule de clignotant latéral G
M19 Ampoule de clignotant latéral D
M25 Ampoule de feu stop surélevé
M29 Ampoule de feu de croisement G
M30 Ampoule de feu de route G
M31 Ampoule de feu de croisement D
M32 Ampoule de feu de route D
S Fusibles
U10 Prise de courant pour dispositif de
remorquage
V Moteur d’essuie-glace
V5 Pompe de lave-glace
V11 Pompe de lave-phares
V48 Servomoteur gauche pour réglage du
site des phares
V49 Servomoteur droit pour réglage du
site des phares
X Feu de plaque

Codage couleur
■■■ : Signal d’entrée
■■■ : Signal de sortie
■■■ : Alimentation-positif
■■■ : Masse
■■■ : Bus CAN

Signaux supplémentaires
1          CAN High confort
2          CAN Low confort
3          Borne 75
4          Supprimé avec attelage de remorque
5          Uniquement avec attelage de remorque
6          Boîte automatique "multitronic"
7          Boîte mécanique
X/Y/Z    Connexion dans schéma fonctionnel

schema-fonctionnel-2.jpg


Schéma fonctionnel
Appareil de commande du circuit de bord J519

Version “Highline”

Composants
E1 Commande d’éclairage
E3 Commande de signal de détresse
F Contacteur de feux stop
F216 Contacteur de feu AR de brouillard
interruptible
H2 Avertisseur son aigu
H7 Avertisseur son grave
J4 Relais d’avertisseur 2 sons
J59 Relais de décharge pour contact X
J345 Appareil de commande d’identification
de remorque
J446 Appareil de commande d’aide au
stationnement
J519 Appareil de commande du circuit de
bord
L22 Ampoule de phare antibrouillard G
L23 Ampoule de phare antibrouillard D
L46 Ampoule de feu AR de brouillard G
L47 Ampoule de feu AR de brouillard D
M1 Ampoule de feu de position G
M2 Ampoule de feu AR D
M3 Ampoule de feu de position D
M4 Ampoule de feu AR G
M5 Ampoule de clignotant AV G
M6 Ampoule de clignotant AR G
M7 Ampoule de clignotant AV D
M8 Ampoule de clignotant AR D
M9 Ampoule de feu stop G
M10 Ampoule de feu stop D
M16 Ampoule de feu de recul G
M17 Ampoule de feu de recul D
M18 Ampoule de clignotant latéral G
M19 Ampoule de clignotant latéral D
M25 Ampoule de feu stop surélevé
M29 Ampoule de feu de croisement G
M30 Ampoule de feu de route G
M31 Ampoule de feu de croisement D
M32 Ampoule de feu de route D
S Fusibles
U10 Prise de courant pour dispositif de
remorquage
V Moteur d’essuie-glace
V5 Pompe de lave-glace

Codage couleur
■■■ : Signal d’entrée
■■■ : Signal de sortie
■■■ : Alimentation-positif
■■■ : Masse
■■■ : Bus CAN

Signaux supplémentaires
1          CAN High confort
2          CAN Low confort
3          Borne 75
4          Borne 31
U          Connexion dans schéma fonctionnel

schema-fonctionnel-3.jpg

schema-feux-AR-allumes.jpg

Sur la version d’appareil de commande du circuit de bord “Highline”, seul le filament 21 watts de l’ampoule à incandescence à deux phases est utilisé pour les feux stop et arrière. Si l’éclairage est allumé avec le frein non actionné, l’appareil de commande du circuit de bord J519 réduit la puissance à 5 watts par un signal à modulation d’impulsions en largeur. Cela permet de réaliser un autodiagnostic / système d’information du conducteur (FIS) pour le second feu AR. Un feu stop défectueux serait affiché dans le système d’information du conducteur (FIS).
     /!\ En cas d’état non plausible du sélecteur de commande d’éclairage, les feux de stationnement et de croisement sont, en version “Highline” automatiquement mis en circuit par l’appareil de commande du circuit de bord.

Sur les véhicules en version “Highline”, les prescriptions d’éclairage spécifiques au pays peuvent être adaptées par codage.

schema-feux-recul-allumes.jpg

Dépannage électrique
Une mesure de tension à l’aide du multimètre dans un circuit électrique ouvert n’est pas toujours possible pour certains circuits d’éclairage en raison de la technique des semi-conducteurs, étant donné que celui-ci est piloté cycliquement jusqu’à ce que le circuit électrique soit à nouveau fermé. Dans le cas d’ampoules défectueuses commandées par l’appareil de commande du circuit de bord J519, il n’y a pas de mémorisation durable du défaut, mais seulement tant qu’il persiste. Cela revient à dire qu’il n’est pas nécessaire d’effacer la mémoire de défaut après avoir remplacé une ampoule défectueuse.

Commande des clignotants/du signal de détresse
Les fonctions
– Clignotement pour système antivol
– Clignotement pour verrouillage central
(lors de l’ouverture/de la fermeture)
– Clignotement lors de l’adaptation de la clé
(key learn)
– Clignotement en cas de collision
– Clignotement de panique (uniquement
USA)
sont prédéfinies par l’électronique centrale de confort et transmises sur le bus de données “confort” à l’appareil de commande du circuit de bord, qui exécute alors les “instructions”.
Le signal de détresse est réalisé individuellement par l’appareil de commande du circuit de bord via la commande de signal de détresse. Si, avec le signal de détresse enclenché, on actionne le clignotant (dans le cas d’un remorquage par exemple) le signal de détresse perd durant ce laps de temps sa priorité. Le cliquetis du clignotant est généré par un relais acoustique intégré dans le porte-instruments.
    /!\ Si le signal de détresse est activé avec le contact d’allumage COUPE, le pilotage des ampoules de clignotant est plus bref afin de réduire la consommation de courant.

schema-clignotants-1.jpg
(en haut, clignotant droit ; en bas, clignotant gauche)

Le signal d’indication de changement de direction ou d’intention de changement de file sur l’autoroute est généré par le module électronique de la colonne de direction et exécuté par l’appareil de commande du circuit de bord.
L’intention de signalisation de changement de file sur l’autoroute, déclenchée en touchant la commande du bout du doigt, est détectée par l’appareil de commande du circuit de bord ; il s’ensuit une séquence de trois clignotements d’indication de direction.

schema-clignotants-2.jpg
(en haut, clignotant droit ; en bas, clignotant gauche)

Essuie-glace/lave-glace

L’essuie-glace/lave-glace est doté d’un système de fonctionnement intermittent à quatre positions, asservi à la vitesse. La fonction de balayage du lave-phare est nouvelle. Le balayage est assuré automatiquement 5 secondes après l’opération de lavage. Les relais de lave-glace/essuie-glace sont intégrés dans l’appareil de commande du circuit de bord J519. Pour en faciliter le montage et le démontage, le réservoir de liquide de lave-glace est réalisé en deux parties. Un capteur supplémentaire équipe les véhicules avec lave-phares. Celui-ci est utilisé pour le contrôle global en version “Highline”. Le capteur provoque la coupure de la pompe de lave-glace par l’appareil de commande du circuit de bord. On évite ainsi le fonctionnement à sec de la pompe.

schema-essuie-glace.jpg

Appareil de commande d’identification de remorque J345

Un appareil de commande distinct est nécessaire à la traction d’une remorque. Il convertit les messages fournis sur le bus CAN “confort”, relatifs à l’éclairage du véhicule, de l’appareil de commande du circuit de bord en éclairage de la remorque. Une connexion en parallèle de la prise de la remorque sur le câblage du véhicule entraînerait une détection de défaut par le microprocesseur de l’appareil de commande du circuit de bord.
Le diagnostic de l’appareil de commande d’identification de remorque J345 est assuré par l’appareil de commande du circuit de bord J519, adresse 09.

identification-de-remorque.jpg
/!\ En cas de communication erronée entre l’appareil de commande d’identification de remorque et l’appareil de commande du circuit de bord, il y a pilotage du feu arrière comme fonction d’urgence.

Adresse 09 - Circuit de bord/électronique centrale de confort

La communication au lieu sur le bus de données “confort” via l’électronique centrale de confort étant donné qu’il n’y a pas de câble K distinct menant à l’appareil de commande du circuit de bord. C’est la raison pour laquelle une électronique centrale de confort intacte est indispensable à l’exécution de l’autodiagnostic.

circuit-de-bord-confort.jpg

Système confort

Le système confort, qui équipe déjà l’Audi A2, prend son service sur l’Audi A4.
Les fonctions suivantes supplémentaires sont réalisées de série
– témoins d’alerte des portes
– télécommande radio
et en option
– système antivol avec surveillance de l’habitacle et protection contre le remorquage (nouveau)
– toit ouvrant panoramique coulissant/relevable
– éclairage du plancher
– éclairage de bas de porte
– fonction d’escamotage des rétroviseurs
– fonction de mémoire des rétroviseurs
sur l’Audi A4.

En version de base sans lève-glace électriques à l’arrière, la commande du verrouillage central des portes arrière est assurée par l’électronique centrale de confort.

systeme-de-confort.jpg

Electronique centrale de confort (ZKE)
Les informations et fonctions suivantes sont traitées dans l’électronique centrale de confort :

1) Capteurs

Signal de collision
(de l’appareil de commande d’airbag J234)
Contacteur de frein à main F9
Déverrouillage du capot de coffre
– Touche de déverrouillage, barillet de capot de coffre F248
– 3e touche de télécommande
– Contacteur de capot AR fermé F206
– Contacteur de verrouillage centralde capot AR F218
Alarme antivol (en option)
– Contacteur de capot-moteur F266
– Capteur à ultrasons d’alarme antivol G209
Antenne de télécommande,verrouillage central et alarme antivol dans la Multi Communication Bar
Ampoule de feux de recul M17
Avec lève-glace mécaniques AR

– Signal de contacteur de porte
– Signal de verrouillage
– Signal SAFE des portes AR

2) Actuateurs

Volet de réservoir
– Moteur de verrouillage du volet de réservoir à carburant V155
Capot de coffre
– Moteur de déverrouillage du capot de coffre V139
Alarme antivol (en option)
– Avertisseur sonore pour dispositif d’alarme antivol H8
– Clignotants via bus de données vers appareil de commande du circuit de bord J519
Commande des plafonniers
– Commande d’intensité des plafonniers
– Allumage de l’éclairage au plancher (en option)
– Allumage de l’éclairage du coffre
Ouverture/fermeture confort
– Lève-glace via appareil de commande de porte
– Toit ouvrant
Avec lève-glace mécaniques AR
– Verrouillage des serrures de portes motorisées à l’arrière
– Fermeture SAFE des serrures de portes motorisées à l’arrière
– Pilotage de l’éclairage de bas de marche AR (en option)
– Pilotage des témoins d’alerte de porte AR
Validation des appareils de commande des portes et du toit ouvrant
Fonction de passerelle pour diagnostic

– Appareil de commande du circuit de bord J519
– Module électronique de colonne de direction J527

Appareils de commande des portes
Les appareils de commande des portes, intégrés dans les moteurs de lève-glace, traitent les signaux suivants:

1) Capteurs

Contacteurs de lève-glace
Validation par électronique centrale de confort
Rétrosignal serrure de porte

– Signal contacteur de porte
– Signal verrouillé
– Signal SAFE
En plus pour porte du conducteur
– Contacteur de barillet, déverrouillage/verrouillage F241
– Contacteur de verrouillage central intérieur F59
– Commande de sécurité enfants E254 (en option)
– Commande centralisée des glaces
– Commutateur inverseur pour réglage des rétroviseurs E48
– Commande de réglage du rétroviseur E43
– Commande d’escamotage des rétroviseurs (en option) E263
– Commande de déverrouillage du coffre à bagages (USA) E164
– Touche pour mémoire de siège, côté conducteur (en option) E282
– Commande de surveillance de l’habitacle E183 (en option)
– Commande de détecteur d’inclinaison (en option)
En plus pour portes AV
– Contacteur de désenclenchement du rétroviseur (en option)
– Transmetteur de position du rétroviseur pour mémoire du rétroviseur (en option)

2) Actuateurs

Verrouillage et déverrouillage des portes
Fermeture SAFE et ouverture SAFE des portes
Commande de l’éclairage des portes

– Eclairage de bas de marche (en option)
– Eclairage de poignée de porte (en option)
– Témoins d’alerte des portes
– Eclairage des commandes
En plus pour portes AV
– Réglage électrique du rétroviseur
– Dégivrage du rétroviseur
– Fonction d’escamotage du rétroviseur
– Mémoire du rétroviseur
En plus pour porte du conducteur
– Pilotage des LED de contrôle
– Coupure de la LED du détecteur d’inclinaison (en option)
– LED surveillance de l’habitacle
– LED sécurité enfants
En plus pour porte du passager AV
– Rétroviseur pour marche AR (en option)

Fonctions des rétroviseurs

Le dégivrage des rétroviseurs est mis en circuit avec le
– dégivrage de glace AR et
– à une température extérieure inférieure à 20 °C.

Après mise en circuit du dégivrage du rétroviseur, la puissance de chauffage est de 100 %. Le chauffage du rétroviseur est ensuite piloté cycliquement en fonction de la température extérieure et de la vitesse du véhicule. Le miroir est ainsi maintenu à une température d’environ 20 °C.
La fonction d’escamotage des rétroviseurs (en option) pilote les rétroviseurs à partir d’une vitesse de 15 km/h pour les ramener en position normale. Simultanément, la fonction est inhibée.

retroviseur-1.jpg retroviseur-2.jpg

Rétroviseur du passager AV
L’abaissement du rétroviseur (en option) a lieu lors de l’engagement de la marche AR.
La position normale est restituée par
– commutation du sélecteur de rétroviseur, ou
– lorsque l’on dépasse une vitesse de 15 km/h.

retroviseur-3.jpg

Diagnostic

Lors du diagnostic du système confort, divers réglages peuvent être réalisés grâce aux fonctions de codage et d’adaptation de l’appareil de commande. Dans le canal 62 de l’adaptation, il est possible de prendre en compte les souhaits des clients en matière d’ouverture et de fermeture confort. Afin de prendre en compte la résistance différente des glaces en verre normal et en verre isolant lors de la limitation de la force excessive des lève-glace électriques, il faut sélectionner dans le canal d’adaptation 63 la variante de glace correspondante.

Alarme antivol avec surveillance de l’habitacle

schema-alarme-antivol.jpg

Le système confort de l’Audi A4 est disponible avec les options suivantes
– Alarme antivol
– Surveillance par ultrasons de l’habitacle
– Détecteur de bris de glace (Avant)
– Protection contre le remorquage.
L’activation de l’alarme antivol est réalisée par fermeture du véhicule à l’aide de la télécommande radio et par fermeture de la porte du conducteur.

La désactivation s’effectue par
– ouverture du véhicule à l’aide de la télécommande radio ou
– ouverture du véhicule via le barillet de la porte du conducteur et mise du contact d’allumage dans les 15 secondes consécutives.
Si ce laps de temps n’est pas respecté ou s’il s’agit d’une clé qui n’est pas mémorisée dans l’antidémarrage, l’alarme est déclenchée. L’échange d’informations entre l’antidémarrage du porte-instruments et l’électronique centrale de confort s’effectue sur le bus de données “confort”.

vibreur-a-pile-integree.jpg

La nouveauté de l’alarme antivol est qu’à la place de l’avertisseur sonore, il est monté un vibreur à pile intégrée. Cela autorise une alarme sonore même après coupure de l’alimentation en tension.

touche-habitacle.jpg

La surveillance ultrasonique de l’habitacle et la protection contre le remorquage peuvent être désactivées à l’aide d’une touche située dans l’habitacle.

Diagnostic
Les angles d’inclinaison longitudinale et latérale du détecteur d’inclinaison sont affichés dans les blocs de valeurs de mesure.

Mécanisme d’action du transmetteur d’inclinaison
La protection contre le remorquage est réalisée par intégration du transmetteur d’inclinaison dans l’électronique centrale de confort.
Le mécanisme d’action du transmetteur d’inclinaison repose sur la détermination de la variation de tension lors de la variation de volume d’un liquide visqueux conducteur de l’électricité (méthode conductométrique).

Des électrodes de disposition différente plongent dans ce liquide. Des champs alternatifs sont appliqués au niveau des électrodes du transmetteur subdivisé en sous-chambres. En cas de modification de la position, il y a variation de la répartition du liquide dans les chambres. La variation de la hauteur de remplissage des sous-chambres va de pair avec celle de la résistance déterminée via les électrodes des sous-chambres.

mecanisme-d-action.jpg

Autoradios chorus II, concert II et symphony II

Les nouvelles générations d’autoradios chorus II, concert II et symphony II équipent, au choix, la nouvelle Audi A4.
Les fonctions suivantes ont été optimisées :
– La plage AM a été complétée par les grandes ondes.
– 12 mémoires de stations sont respectivement disponibles pour les plages AM et FM.
Les trois variantes d’autoradio sont préparées pour le changeur de CD externe (en option). Le changeur de CD proposé en option est maintenant intégré dans la boîte à gants.

autoradios.jpg

Le système de sonorisation BOSE peut, en option, être commandé en combinaison avec tous les systèmes d’autoradio de la nouvelle génération. Par liaison de la nouvelle génération d’autoradios au bus de données “information”, il y a possibilité d’échange d’une volume important de données avec d’autres systèmes. Il en résulte des possibilités de réalisation de nouvelles fonctions, telles que le codage confort de l’autoradio.
Le codage confort de l’autoradio rend superflu une désactivation manuelle du blocage antivol à la suite d’une perte de tension au niveau de l’autoradio. La condition en est toutefois que l’autoradio soit remonté sur le même véhicule. La sonorité a pu être améliorée par montage d’un haut-parleur central au centre du tableau de bord ainsi que d’un subwoofer sous la plage arrière.

autoradio-chorus-2.jpg

Autoradio chorus II
Les nouvelles fonctions par rapport à son prédécesseur sont :
– fonction de passage au titre suivant
– fonction de balayage (SCAN)
– réduction du bruit Dolby
pour le lecteur de cassettes ainsi que
– fonction de tri au sein d’une famille d’émetteurs
dans la recherche confort du syntoniseur radio.

autoradio-concert-2.jpg

Autoradio concert II
Un lecteur de CD standard a été intégré dans l’autoradio concert II. Le lecteur de cassettes a été supprimé.

Autoradios concert II et symphony II

La mémoire de stations optimisée des autoradios concert II et symphony II permet au conducteur de programmer l’heure de démarrage de l’enregistrement sur deux heures des messages de radioguidage. Deux minuteries réglables individuellement sont disponibles.
Exemple :
Le conducteur peut mémoriser individuellement l’heure de démarrage de la mémorisation des messages de radioguidage pour le trajet parcouru pour se rendre au travail le matin et pour le trajet de retour à la maison le soir.
La réception radio est, sur les autoradio concert II et symphony II, améliorée par utilisation d’une Multi Communication Bar (MCB) avec antennes à rayonnement zénithal réduit intégrées.

En vue d’une amélioration du son restitué, des courbes de tonalité assignées au type de véhicule sont mémorisées dans les autoradios concert II et symphony II. Les courbes de tonalité sont définies dans la fonction de codage de l’appareil de commande des systèmes d’autoradio. En outre, pour les autoradios concert II et symphony II, les réglages de tonalité sont mémorisés distinctement pour les modes FM, AM et CD. Le conducteur n’a donc plus besoin de procéder à un réajustage à chaque changement.

autoradio-symphony-2.jpg

Autoradio symphony II

Un changeur de CD pour 6 CD et un lecteur de cassettes sont intégrés dans l’autoradio symphony II. La recherche de fréquences alternatives est accélérée par mise en oeuvre d’un second syntoniseur. Simultanément, le second syntoniseur permet l’évaluation du Traffic Message Channel (TMC) en arrière-plan. Pour de plus amples informations, prière de se reporter à la notice d’utilisation correspondante.

Mise en réseau CAN de la nouvelle génération d’autoradios
Les trois variantes d’autoradio sont connectées sur le bus de données “information”.

Principaux signaux pour le bus de données “information” :

Entrées/Source
– Contact d’allumage mis/électronique de colonne de direction
– Clé de contact enfichée/électronique de colonne de direction
– Eclairage des commandes/porte-instruments
– Eclairage de l’affichage/porteinstruments
– Vitesse/porte-instruments
– Codage confort/porte-instruments
– Identification du véhicule/porteinstruments
– Signal de réveil/bus de données “information”
– Informations système du bus de données/porte-instruments
– Heure/porte-instruments
– Signaux de commande du volant de direction multifonction/électronique de colonne de direction

Sortie/Récepteurs
– Fonctions d’affichage/porteinstruments
– Signal de veille/bus de données “information”
– Données TMC en combinaison avec autoradio symphony II/système de navigation
– Demande codage confort/porteinstruments

Exemple :
Si la mise en circuit de l’autoradio est réalisée par la clé de contact (contact S), un échange de données est nécessaire entre trois appareils de commande :
– électronique de colonne de direction,
– porte-instruments (passerelle) et
– autoradio.
Si l’autoradio n’est pas mis en circuit, il faut contrôler
– l’entrée des signaux dans l’électronique de colonne de direction (borne 86S),
– la communication entre électronique de colonne de direction et porte-instruments (bus de données “confort”) et
– la communication entre porte-instruments et autoradio (bus de données “information”).

Diagnostic

Le diagnostic des systèmes d’autoradio concert II et symphony II surveille la consommation de courant de l’antenne à rayonnement zénithal réduit par l’intermédiaire du câble de fréquence intermédiaire (ZF).

Mode de test
Les nouvelles variantes d’autoradio sont équipée d’un mode de test.
Activation de la mesure d’intensité de champ :
– autoradio coupé
– maintenir la touche 1 enfoncée
– allumer l’autoradio
Activation de l’affichage GALA (augmentation du volume) :
– autoradio coupé
– maintenir la touche 2 enfoncée
– allumer l’autoradio

autoradios-mode-de-test.jpg

Systèmes de navigation IV et de navigation Plus-D

Le nouveau système de navigation IV ainsi que le système de navigation Plus-D sont équipés d’un calculateur d’itinéraire dynamique.

navigation-plusD-1.jpg

Les entraves à la circulation suivantes sont prises en compte dans le calcul de l’itinéraire :
– barrage routier,
– embouteillage et
– encombrements.
Les sources d’informations utilisées sont les informations des stations radio émises sur le Travel Message Channel ou fournies par le système telematics® (en option) via la ligne téléphonique.

navigation-plusD-2.jpg

Le système de navigation tient compte, après sa mise en circuit, des informations routières dans un rayon de 50 km environ autour du véhicule. Les entraves à la circulation existantes sont prises en compte lors de l’activation du calcul de l’itinéraire. De nouvelles entraves à la circulation sont immédiatement prises en compte dans la détermination de l’itinéraire ; une déviation est proposée au conducteur.
La transmission des informations sur la circulation au système de navigation s’effectue en cas d’exploitation
– des données Travel Message Channel de la radio
– et des données téléphoniques de l’appareilde commande de téléphone/télématique J526
sur le bus de données “information”.

Dans le guidage par menu du système de navigation, le conducteur a la possibilité
– de sélectionner et désélectionner le calculateur dynamique d’itinéraire,
– de choisir la source d’informations routières,
– d’exclure manuellement certains tronçons du calcul de l’itinéraire.
Pour de plus amples informations, prière de vous reporter à la notice d’utilisation.

TMC-1.jpg

Travel Message Channel (TMC)

Le canal TMC fait partie intégrante du système RDS (Radio Data System), transmis par les émetteurs radio. Les informations fournies par le TMC renferment le lieu, la nature et la durée des entraves à la circulation signalées par la police, les clubs automobiles et les autorités, sous une forme codée homogène, valable à l’échelle de l’Europe.

TMC-2.jpg

Les données TMC ne sont pas actuellement diffusées par tous les émetteurs radio. Cela réclame l’utilisation d’un second syntoniseur dans l’autoradio ou l’interface du système de navigation Plus. Etant donné que seul l’autoradio symphony II dispose d’un second syntoniseur, l’utilisation des données TMC en vue du guidage dynamique d’itinéraire n’est possible qu’avec cette variante. Le calcul dynamique d’itinéraire en liaison avec les autoradios chorus II et concert II n’est réalisable qu’en utilisant les messages de radioguidage reçu par le téléphone avec le système telematics®.

Diagnostic
L’interrogation du diagnostic du système de navigation s’effectue sur le câble L.

interface-pour-systeme-de-navigation.jpg

Interface pour système de navigation Plus (R94)
L’interface du système de navigation Plus se charge des tâches suivantes :
– échange de données entre bus de données “information” et bus de données interne du système de navigation Plus
– transmission des informations TMC au système de navigation Plus en vue du calcul dynamique de l’itinéraire
Pour pouvoir recevoir les données TMC, l’interface est montée entre l’antenne et l’autoradio.

L’échange de données suivant a lieu dans l’interface :

Entrée du bus de données “information”/émetteur
- Interrogation afficheur/porteinstruments
- Informations routières/télématique
- Messages de défaut/lecteur de carte
- Signaux de commande/volant de direction multifonction
- Borne 15/électronique de colonne de direction

Sortie sur bus de données “information”/récepteur
- Affichage afficheur/porte-instruments
- Signaux de commande du bus de données/bus de données “information”
- Informations du trajet/lecteur de carte

Multi Communication Bar (MCB)
La Multi Communication Bar, occupant la partie supérieure de la glace arrière, est mise en oeuvre pour la première fois sur l’Audi A4.
La MCB englobe
– le module d’antenne,
– l’antenne de radionavigation (GPS),
– l’antenne du téléphone (GSM).

MCB.jpg

Le module d’antenne intègre
– les antennes à rayonnement zénithal réduit,
– l’amplificateur d’antenne des quatre antennes de l’autoradio (FM1-4, AM),
– 4 amplificateurs d’antenne pour les antennes TV 1-4,
– l’antenne pour télécommande radio, verrouillage central (FZV),
– l’antenne pour fonction de télélancement (telestart) (TS) du chauffage stationnaire.

MCB-glace-arriere.jpg

Les conducteurs d’antenne sont logés dans la glace arrière. La liaison électrique entre les amplificateurs d’antenne et les conducteurs de la glace arrière est assurée par des contacts à ressort. Les antennes GPS et GSM sont elles aussi intégrées dans la partie supérieure de la glace arrière, sans toutefois être reliées aux conducteurs de la glace arrière. Cette disposition compacte fait qu’aucune antenne n’est visible de l’extérieur. L’antenne d’urgence du système télématique est implantée dans le pare-chocs arrière.

synchroniseur-TV.jpg

Syntoniseur télévision (TV)

La qualité de l’image et du son de chaque syntoniseur est contrôlée dans le syntoniseur TV. Le syntoniseur offrant la meilleure qualité de réception est connecté à l’unité de commande. En raison de la vitesse élevée, la commutation peut s’effectuer durant une ligne d’écran. Les signaux de commande de l’unité de commande du système de navigation Plus sont transmis au bus de données interne du système de radionavigation. La transmission des données d’image et de son s’effectue via les câbles classiques. Le syntoniseur TV n’est pas relié au bus de données “information”.


Autodiagnostic

Adresse 57
La fonction de codage permet de régler la norme vidéo du pays considéré. Durant le diagnostic des actuateurs, les antennes TV peuvent être activées consécutivement pour réception, ce qui permet de détecter la défaillance d’une antenne. Les états des connexions aux antennes, au
système de radionavigation ainsi qu’aux entrées vidéo externes sont visualisés dans les blocs de valeurs de mesure.

Livre de bord électronique “Audi Logbook”
L’Audi Logbook est un livre de bord entièrement automatisé permettant au client d’effectuer le calcul de ses trajets professionnels et privés en vue de la détermination des coûts, pour le fisc par exemple. L’Audi Logbook est uniquement proposé en liaison avec les systèmes de navigation Plus ou de navigation IV.

Audi-logbook.jpg

Le système Audi Logbook comprend :
– lecteur de carte à puce R99,
– lecteur de carte PC,
– logiciel, sur CD, installation du programme Audi Logbook sur le PC,
– carte à puce.

Lors de la première mise en service de l’Audi Logbook, la carte à puce doit être validée à l’aide du PC et du lecteur de carte PC (cf. notice d’utilisation).

Audi-logbook-ordinateur.jpg

En mode “trajet professionnel”, il y a mémorisation des informations
– date
– heure de début du trajet
– position au début du trajet
– position à la fin du trajet
– heure de fin du trajet
– kilomètres parcourus
dans le lecteur de carte à puce R99.

Audi-logbook-trajet-pro.jpg

En mode “trajet privé”, seuls sont mémorisés date et trajet parcourus.
Le mode “poursuite du trajet” permet de ne pas mémoriser les arrêts de courte durée, en vue d’un ravitaillement en carburant par exemple.
La commande et le réglage de l’Audi Logbook s’effectuent via le menu du système de navigation.
Il est possible de choisir entre les options :
– trajet professionnel,
– trajet privé,
– poursuite du trajet.

La carte à puce permet de mémoriser environ 250 trajets individuels.
Une fois que 200 trajets individuels ont été mémorisés dans le lecteur de carte, il est demandé au conducteur, par un affichage sur l’afficheur du système de navigation, de procéder à la mémorisation des données de la carte à puce. Le lecteur de carte a une capacité mémoire d’environ 2700 trajets individuels.

L’Audi Logbook n’est pas apte au diagnostic.
Les messages de défaut sont signalés par l’afficheur du système de navigation. Les messages visualisés sont générés dans le lecteur de carte à puce R99 et transmis en tant qu’information au système d’information par le bus de données. Une adaptation de l’unité de navigation est nécessaire pour activer l’Audi Logbook (cf. Manuel de réparation).


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
0 301 28-07-2017 11:44:52 par Audi-Tech
0 358 26-06-2017 10:04:01 par Audi-Tech
3 914 23-01-2017 16:57:59 par Audi-Tech
0 2732 27-09-2016 23:25:35 par Audi-Tech
Épinglée :
1 4863 23-05-2016 17:16:35 par DaddyKool

Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions