L’Audi Quattro MB (Page 1) / Quattro MB / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 04-08-2016 09:37:22

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 323

L’Audi Quattro MB

L’Audi Quattro vous propose certainement l’une des meilleures révolutions technologiques et physiques offertes par la marque aux anneaux sur un modèle coupé. Le championnat du monde des rallyes est l’une des disciplines très en vogue à la fin des années 70. Les catégories les plus en vogue à l’époque étaient les groupes 4 et 5 qui seront ensuite remplacées par la fameuse catégorie B qui sera le théâtre de l’affrontement des meilleures motorisations les plus surpuissantes de l’industrie. C’est le moment choisi par le constructeur allemand d’Ingolstadt pour mettre sur le marché un coupé sport à quatre roues motrices avec une rupture totale avec les habitudes technologiques de l’époque. Le marché automobile ainsi que le temps donneront raison à l’Audi « Quattro » qui deviendra rapidement l’une des plus grandes légendes de la voiture à l’échelle mondiale. L’Audi Quattro deviendra très rapidement une voiture qui marquera à jamais l’esprit de nombreux passionnés d’automobile en apportant une réelle révolution dans le paysage sportif et routier sur la planète. La première voiture de sport de série équipée d’une transmission intégrale est désormais née pour le plaisir des plus grands amateurs de la marque aux anneaux. Cette voiture est bien destinée à devenir une voiture de collection très recherchée dans les années futures.

Audi-Quattro-MB-1

L’Audi Quattro, le premier coupé majeur de la marque Audi

L’Audi Quattro comme son nom l’indique si bien est le premier coupé sportif de grande série à transmission intégrale permanente de la marque aux anneaux. Les premières voitures de grande série ayant été commercialisées avec le système Quattro sont de la marque Subaru et sont apparus à partir de l’année 1972. La première génération de L’Audi Quattro était propulsée par un 5 Cylindres 2,1 L à 10 soupapes, muni d’un turbocompresseur et d’un échangeur d’air qui augmente la puissance à 200 chevaux contre 170 unités de chevalerie pour la version sans échangeur qui équipait la 200 Turbo. L’Audi Quattro se reconnaît aisément avec ses ailes élargies et des pare-chocs spécifiques qui la différencient de l’Audi coupé GT dont elle est une variante.

Cette version vous propose un passage de 0 à 100 km/h en 7,1 secondes et une vitesse de pointe qui atteint les 222 km/ h. Pour le millésime 1983, vous aurez une inclinaison de la calandre, des jantes qui deviennent nettement plus larges et des feux arrière noirs. Le système de transmission intégrale était à l’époque une réelle innovation, et cela sur tous les plans. Ce véhicule, contrairement aux autres véhicules équipés à l’époque de la transmission intégrale,  il est équipé d’un différentiel central qui vous permet d’avoir une transmission intégrale permanente. Les roues avant ou arrière ne sont pas déconnectables à la différence des Audi A3 et Audi TT ou l’Audi R8 qui sont équipés d’un coupleur qui permet d’entraîner un coupleur. Ce dernier est chargé d’entraîner les roues arrière ou les roues avant pour la dernière.

Audi-Quattro-MB-2

Ce coupleur sera ensuite intégré dans un carter fixé derrière la boîte de vitesses qui dérive étroitement de celle de l’Audi Coupé GT. Ceci est possible grâce à l’arbre secondaire creux de la boîte de vitesses et à l’intérieur duquel passe l’arbre de transmission vers le différentiel avant. Ceci permet de profiter d’une meilleure compacité, d’une grande légèreté et d’une intégration simple. Ce système sera reconduit jusqu’à l’Audi A4 B7 mais sera remplacé sur la génération suivante qui comporte également l’Audi A5 et la Q5. Le nouveau système permettra de reculer le moteur mais entraînera le besoin de désaxer l’arbre de transmission avant pour avancer le différentiel avant.

L’Audi Quattro MB, une idée de génie

L’idée de la Quattro MB germera en 1980 avec l’apparition du nouveau règlement international en matière de rallyes autorisant le recours à des voitures à quatre roues motrices. La plateforme aux anneaux décidera de ne pas laisser passer cette opportunité et l’ingénieur Ferdinand Piëch sera chargé de développer un nouveau modèle embarquant quatre roues motrices. Mais la nouvelle trouvaille de la marque aux anneaux ne rentrera dans la légende que bien plus tard, en développant des performances dignes de résister dans la jungle du rallye. Cet ingénieur est parvenu à faire de la Porche 917 une réelle réussite tant en technique qu’en finances. Ce jeune ingénieur brillant a réussi à faire de ce véhicule un spécimen capable de réussir des performances exceptionnelles dans les courses majeures, tout en conservant des coûts de conception et de production assez raisonnables.

Audi-Quattro-MB-3

Ce caractère économique est en grande partie dû à l’utilisation de pièces déjà existantes dans les gammes d’Audi et de Volkswagen. L’Audi 80 sera utilisée comme base technique tandis que la mécanique est tirée de l’Audi 200 5T et de son moteur performant de cinq cylindres en ligne turbocompressé qui propose une puissance de 200 chevaux et 5 500 tr/min. Cet assemblage donnera naissance à ce coupé qui fera sensation dès sa présentation au salon de Genève en 1980. La raison de ce succès est tout d’abord le système de transmission intégrale provenant d’un modèle de Volkswagen. Ce système de transmission intégrale permanente et autorise un changement de rapport avant et arrière en fonction des conditions routières.

Audi-Quattro-MB-4

L’Audi Quattro MB, un coupé de classe avec des changements majeurs

L’Audi Quattro MB est un coupé produit par la marque aux anneaux entre 1987 et 1989 et il a été assemblé dans l’usine mythique d’Ingolstadt en Allemagne. Elle embarque une motorisation à l’essence et une puissance maximale estimée à 200 chevaux avec un couple de 285 Nm et une transmission intégrale permanente. Avec un poids à vide estimé à 1350 kg, elle atteint une vitesse maximale de 220 km/h et un passage de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes et une consommation mixte estimée à 12 litres tous les cent kilomètres. Elle embarque la carrosserie d’un coach Tricorps avec une largeur de 1 722 mm, une hauteur 1 345 mm et un empattement de 2 525 mm.

Audi-Quattro-MB-5

L’Audi Quattro produite en deux années passe à une motorisation de 2,2 L de type MB avec une puissance qui reste inchangée à 200 chevaux. Le moteur reste cependant beaucoup plus souple avec un temps de réponse nettement amélioré et vous y trouverez les dernières évolutions comme les poussoirs hydrauliques ou encore la transmission qui bénéficie d’un différentiel central Torsen. La spécialité de ce mécanisme demeure l’amélioration de la motricité courante grâce au remplacement de l’ancien différentiel classique disposant d’un système de blocage manuel. Les freins de ce bolide sont également révisés et reçoivent des étriers à doubles pistons à l’avant. Le capot de la malle arrière est en fibres et on retiendra surtout un passage de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes.
Audi-Quattro-MB-6


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



#2 05-08-2016 14:54:32

DaddyKool
Administrateur
Inscription : 05-01-2014
Messages : 1 349
Site Web

Re : L’Audi Quattro MB

Superbe article! Un seul mot: bravo! smile


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions