[Audi A7] Eclairage extérieur (Page 1) / A7 / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 25-07-2016 18:41:08

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 137

[Audi A7] Eclairage extérieur

Éclairage extérieur

Commande d'éclairage

Au niveau du type et de l'exécution, la commande d'éclairage de l'Audi A7 Sportback est comparable à celle de l'Audi A8 2010 ; elle s'en différencie uniquement par le régulateur de position de l'affichage tête haute proposé en option.

eclairage-exterieur_20160723-1448.png

Connexions et circuit électriques

Via le câble LIN, tous les signaux des boutons, touches et régulateurs de la commande d'éclairage sont lus par le calculateur de réseau de bord. En outre, les instructions d’éclairage des commandes et des témoins des différentes fonctions du calculateur de réseau de bord sont transmises à la commande d’éclairage.

Le câble redondant est, via un circuit électronique à l’intérieur de la commande, mis à la masse et sert à la plausibilisation des positions de la commande. En cas de court-circuit ou de coupure du câble LIN ou du câble redondant, le mode dégradé de la fonction d’éclairage est activé
par le calculateur de réseau de bord (« feux de croisement allumés ») et un défaut est mémorisé dans la mémoire de défauts du calculateur de réseau de bord.

connexions-et-circuits-electriques.png

Panneau de touches

Fonctions des touches

Le panneau de touches de la commande d’éclairage peut différer suivant l’équipement du véhicule. Quatre versions sont possibles.
Il est possible d’activer et de désactiver les fonctions suivantes via le panneau de touches

panneau-de-touches.png

Projecteurs

Sur l'Audi A7 Sportback, il est fait une distinction fondamentale entre deux versions de projecteurs :
• Projecteurs bi-xénon
• Projecteurs à LED

Les projecteurs bi-xénon sont proposés en trois versions :
•  Version A = bi-xénon
•  Version B = bi-xénon avec adaptive light (AFS)
•  Version C = bi-xénon avec adaptive light (AFS) et « portée variable des projecteurs »

Comme dans certains pays (États-Unis par ex.), la fonction « portée variable des projecteurs » n'est pas autorisée, il existe encore une autre version de codage. Dans ces pays, la version B est autorisée, l'actionneur de la portée variable des projecteurs n'est toutefois utilisé que pour la commutation entre feux de croisement et feux de route.

Les ampoules utilisées sont identiques pour tous les projecteurs bi-xénon. Les fonctions d’éclairage, le pilotage et la réalisation de la régulation de
la portée d’éclairage présentent cependant des différences

Projecteurs bi-xénon

projecteurs-bi-xenon.png

Projecteurs à LED

L'Audi A7 Sportback peut, comme l'Audi A8 2010, être dotée de projecteurs intégralement réalisés en technologie LED

projecteurs-led.png

projecteurs-tableau.png

Projecteurs bi-xénon – fonctions d'éclairage

Feux de croisement

Feux de croisement asymétriques avec lampe à décharge et optique.

feux-de-croisement.jpg

Feux de route

Feux de route symétriques avec lampe à décharge et optique ainsi qu’obturateur à actionnement électrique masquant la zone asymétrique. Cette fonction est activée par actionnement du levier des feux de route ou par l’assistant de feux de route.

feux-de-route_20160723-1503.jpg

Feux tout temps

Feux d'éclairage de proximité à faible effet d’auto-éblouissement par activation bilatérale de l’ampoule à incandescence H8 en plus du feu de croisement.

feux-tout-temps.jpg

Projecteurs bi-xénon – pièces

Outre toutes les pièces remplaçables sur tous les projecteurs de l’Audi A7 Sportback, telles que capuchons, languettes de réparation, vis et dispositifs d’aération, les pièces représentées ici peuvent également être échangées sur les projecteurs bi-xénon :
Pour le remplacement du servomoteur du réglage du site des projecteurs, il faut découper le boîtier de projecteur et le refermer ensuite avec un couvercle de réparation avec joint

projecteurs-pieces.png

Pilotage

Le pilotage des différents feux et du calculateur de feux de jour et de feux de position du projecteur bi-xénon est assuré via un câble discret par le calculateur de réseau de bord J519.
Le pilotage du réglage du site est assuré via un câble discret par le calculateur de réglage du site des projecteurs J431.

Commutation pour sens de circulation inverse

La commutation des projecteurs en vue de rouler dans le sens de circulation inverse s’effectue via la MMI. Dans le menu « CAR », il est possible de sélectionner, sous l’option « Éclairage extérieur », le réglage « Éclairage conduite à G » ou « Éclairage conduite à D ».
La commutation est assurée par abaissement du niveau d’éclairage à l’aide des servomoteurs de réglage du site des projecteurs

pilotage_20160723-1513.png

adaptive-light.png

Réalisation de différentes fonctions d’éclairage

Sur le projecteur bi-xénon de l'Audi A7 Sportback, deux profilés en tôle sont montés devant la lampe à décharge. Ces profilés en tôle masquent partiellement le rayonnement lumineux de la source de lumière. D'un côté, ils sont montés de façon à pouvoir tourner librement et peuvent être déplacés individuellement dans le sens vertical devant la source de lumière par un servomoteur.

Les différentes fonctions d'éclairage peuvent ainsi être réalisées. De plus, le module de projection complet, composé du réflecteur, de la lentille, de la lampe à décharge et des profilés en tôle, peut être basculé latéralement par un moteur (non visible sur la figure) pour réaliser un éclairage directionnel dynamique.

fonctions-d-eclairage.png

Éclairage hors agglomération

Feux de croisement asymétriques avec lampe à décharge. L’éclairage hors agglomération est activé à partir d’une vitesse du véhicule de 50 km/h. Si une vitesse de 110 km/h est dépassée pendant une période prolongée, il y a commutation sur l’éclairage pour l’autoroute. En cas de dépassement d’une vitesse de 130 km/h, l’éclairage pour l’autoroute est immédiatement activé.

Sur les véhicules avec système de navigation, l’éclairage hors agglomération est systématiquement activé lorsque ni un parcours urbain, ni un parcours sur autoroute n’est détecté. La fonction « éclairage hors agglomération » autorise un basculement dynamique.

eclairage-hors-agglomeration.jpg

Éclairage pour l'autoroute

Feux de croisement asymétriques avec lampe à décharge. La portée d’éclairage est plus grande du côté gauche de la chaussée. L’éclairage pour l’autoroute est activé lorsque la vitesse du véhicule dépasse 110 km/h pendant un certain temps ou, immédiatement, lorsqu’elle dépasse 130 km/h.

Sur les véhicules avec navigation, l’éclairage pour l’autoroute est activé à une vitesse supérieure à 80 km/h si le système de navigation a détecté un parcours sur autoroute. La fonction « éclairage pour l’autoroute » autorise un basculement dynamique.

eclairage-hors-agglomeration.jpg

Feux de route

Feux de route symétriques par lampe à décharge. L’activation a lieu à l’aide du levier des feux de route.

feux-de-route_20160723-1503.jpg

Éclairage pour la ville

Éclairage symétrique de proximité par lampe à décharge, s’accompagnant d’un léger basculement des modules de projection vers l’extérieur et vers le bas. L’éclairage pour la ville est activé à des vitesses comprises entre 5 km/h et 50 km/h et, sur les véhicules avec navigation, de 5 km/h à 60 km/h, si le système de navigation détecte un parcours urbain. En fonction « éclairage pour la ville », un basculement dynamique n’a pas lieu.

eclairage-ville.jpg

Éclairage tout temps

L’éclairage tout temps est un éclairage asymétrique de proximité par lampe à décharge, générant un faible auto-éblouissement. Le module de projection de gauche bascule alors légèrement vers l’extérieur et la portée d’éclairage est réduite par un faible abaissement du niveau d’éclairage.

eclairage-tout-temps.jpg

Feu de braquage

Feu de braquage réalisé par activation unilatérale de l’ampoule H8, activé à des vitesses inférieures à 70 km/h et lors d’un braquage important ou bien avec les clignotants activés et à des vitesses inférieures à 40 km/h. Il est activé en complément de l’éclairage hors agglomération (graphique de droite) ou de l’éclairage pour la ville.

feu-de-braquage.jpg

Éclairage aux croisements

Sur les véhicules avec système de navigation, il y a réalisation d’une fonction d’« éclairage aux croisements » supplémentaire. L’éclairage aux croisements est réalisé par la mise sous tension des deux feux de braquage statiques. Au croisement, cet éclairage permet de mieux détecter des dangers situés latéralement. Il est mis sous tension à temps avant d’atteindre le croisement.

L’éclairage aux croisements éclaire toujours en relation avec un autre type d’éclairage. Lors de déplacements en ville, il est mis sous tension avec l’éclairage pour la ville et lors de trajets sur routes nationales (hors agglomération) avec l’éclairage hors agglomération.

eclairage-aux-croisements.jpg

Projecteurs bi-xénon avec adaptive light – Pièces

Les pièces suivantes peuvent être remplacées sur les projecteurs bi-xénon avec adaptive light :
Pour le remplacement du servomoteur du réglage du site des projecteurs, il faut découper le boîtier de projecteur et le refermer ensuite avec un couvercle de réparation avec joint.

adaptive-light-pieces.jpeg

Pilotage

Le calculateur de réseau de bord J519 pilote le calculateur de feux de route et de feux de position, l'ampoule 24 W ainsi que le ballast de projecteur pour lampe à décharge via des câbles discrets.
Le calculateur de feux directionnels et de réglage du site des projecteurs J745 pilote via un bus CAN privé le module de puissance de projecteur. Ce dernier pilote via des câbles discrets le moteur de réglage des profilés en tôle, le servomoteur de réglage du site des projecteurs et le servomoteur de l’éclairage directionnel et des feux de braquage ainsi que la lampe à décharge H8.

principe-de-pilotage.png

Commutation pour sens de circulation inverse

La commutation des projecteurs en vue de rouler dans le sens de circulation inverse s’effectue via la MMI. Dans le menu « CAR », il est possible de sélectionner, sous l’option « Éclairage extérieur », le réglage « Éclairage conduite à G » ou « Éclairage conduite à D ».
Dans le cas du projecteur bi-xénon avec adaptive light, il y a dans ce cas réalisation de la fonction d'éclairage « éclairage pour la ville »

Projecteurs bi-xénon avec adaptive light et « portée variable des projecteurs »

L'architecture et les constituants correspondent à ceux du projecteur bi-xénon avec adaptive light. La fonction de « portée variable des projecteurs » requiert en supplément le calculateur de caméra J852 pour appréhender la situation routière momentanée ; les véhicules qui viennent en sens
inverse ou qui précèdent ainsi que les localités sont détectés.

Au lieu d’une commutation uniquement basée sur la vitesse, il est possible de réaliser la plage située entre les feux de croisement et les feux de route par un réglage continu des profilés en tôle.

projecteurs-portee-variable.png

principe-de-pilotage-2.png

Fonctions des projecteurs à LED

projecteurs-a-led.png

Feux de jour/feux de position

Les feux diurnes ainsi que les feux de position sont constitués de 18 grandes diodes électroluminescentes blanches. Leur pilotage est assuré par un signal à modulation de largeur d’impulsion (MLI). Pour la fonction feux de position, les diodes électroluminescentes sont exploitées avec une réduction de l'intensité.

feux-de-jour.jpg

Feux de croisement

Les feux de croisement se composent de trois modules individuels. Les deux modules intérieurs sont équipés de respectivement deux puces de 2 LED. Deux puces de 4 LED sont montées dans le module extérieur. L'intensité des LED des feux diurnes est réduite au niveau des feux de position.

feu-de-croisement.jpg

Clignotants

Les clignotants sont réalisés par onze diodes électroluminescentes jaunes. Sur la version ECE, l'intensité des LED des feux diurnes est, durant l'utilisation du clignotant, réduite au niveau des feux de position. En raison d'une législation différente, les LED des feux diurnes sont désactivées sur la version SAE 1)durant la phase de clignotement.

clignotants.jpg

Feux de route

Dans le cas de la fonction feux de route, il y a, en plus des LED des feux de croisement, activation d'une puce de 4 LED et un réflecteur sous le module de LED extérieur est libéré par commutation de l'obturateur. Les feux de route sont activés par le levier des feux de route ou par l'assistant de feux de route.

feux-de-route-2.jpg

Éclairage pour l'autoroute

L'éclairage pour autoroute est réalisé à partir des LED des feux de croisement. Les deux modules de LED intérieurs sont alors soulevés par le servomoteur de réglage de site des projecteurs et la portée légèrement augmentée dans cette plage. L’éclairage pour l’autoroute est activé lorsque la vitesse du véhicule dépasse 110 km/h pendant un certain temps ou, immédiatement, lorsqu’elle dépasse 140 km/h.

eclairage-autoroute.jpg

Feu de braquage

Pour le feu de braquage, une puce de 4 LED est activée sur la face intérieure du projecteur, en plus de la fonction de feux de croisement. Ces LED sont dotées d'un réflecteur, qui éclaire la zone latérale de la chaussée dans le virage. La condition en est soit un clignotant activé et une vitesse inférieure à 40 km/h, soit un braquage important à une vitesse inférieure à 70 km/h.

feu-de-braquage-2.jpg

Éclairage tout temps

La fonction éclairage tout temps est réalisée par les mêmes LED que le feu de braquage. Toutefois, dans le cas de l'éclairage tout temps, l'intensité lumineuse de la puce de 4 LED sur la face intérieure du projecteur ainsi que des deux puces de 4 LED du module de LED extérieur est réduite à 50 % de la puissance d'éclairage. En supplément, les deux modules de LED intérieurs sont légèrement soulevés par le servomoteur de réglage du site des projecteurs. L'activation de l'éclairage tout temps s'effectue à l'aide de la touche supérieure du panneau de touches de la commande d'éclairage.

eclairage-tout-temps-2.jpg

Éclairage en mode touristes

L’éclairage en mode touristes se propose d’éviter l’éblouissement des véhicules venant en sens inverse lors de trajets dans des pays à sens de circulation inverse de celui du pays d’origine. Il utilise la fonction de feux de croisement avec le module de LED extérieur éteint. L'éclairage en mode touriste est activé par sélection correspondante dans la MMI.

eclairage-touriste.jpg

Coming home / leaving home

Les deux modules de LED intérieurs sont utilisés pour les fonctions coming home / leaving home. Ces fonctions sont soit activées à la sortie du véhicule, par l'ouverture de la porte du conducteur, ou par déverrouillage du verrouillage centralisé avec la télécommande de la clé radiocommandée. La condition en est que la commande d'éclairage se trouve en position « AUTO », le détecteur de pluie et de luminosité détecte l'obscurité et qu'une validation correspondante des deux fonctions ait été effectuée dans la MMI (feux « allumés » lors de la sortie du véhicule / feux « allumés » lors du déverrouillage)

coming-home.jpg

Projecteurs à LED – pièces

Les pièces suivantes peuvent être remplacées sur le projecteur à LED

projecteurs-led-pieces.jpeg

schema-pilotage.png

Le module de puissance de feux de jour et des clignotants est piloté via des câbles discrets par le calculateur de réseau de bord J519.
Le module de puissance des feux de route et des feux directionnels ainsi que le module de puissance des feux de croisement sont des esclaves LIN du calculateur de réseau de bord.
Ces esclaves LIN surveillent, via des câbles discrets, les deux ventilateurs du projecteur à LED. Les ventilateurs sont activés avec la « borne 15 activée » et fonctionnent en permanence jusqu'à ce que la borne 15 soit à nouveau désactivée.

Feux de balisage latéral

Pour des raisons de législation, les véhicules destinés au marché nord-américain sont équipés de feux de balisage latéral.
Sur l'Audi A7 Sportback, cette fonction d'éclairage n'est pas réalisée dans les feux arrière ni dans les projecteurs, mais via des feux distincts dans les pare-chocs du véhicule. Les feux sont enclipsés dans les boucliers des pare-chocs et équipés d'une ampoule de 5 watts (W5W).

balisage.jpg

Feux arrière

Les feux arrière de l'Audi A7 Sportback sont, de chaque côté du véhicule, en deux parties. Un élément est logé dans le panneau latéral, l'autre dans le hayon. Toutes les fonctions sont réalisées en technique LED. Il n’y a que pour la fonction de feu de recul qu’il est encore fait appel à une ampoule à incandescence (longlife) de 16 W.

Il existe deux versions de feux arrière différentes, une version ECE 1) et une version SAE 2). Dans le cas des feux SAE, seules des LED rouges sont montées et, pour des raisons de législation, le pilotage des feux SAE diffère de celui des feux ECE.

Extérieurement, les feux sont identiques. Les fonctions des feux arrière sont pilotées par le calculateur central de système confort J393. Les diodes électroluminescentes ou l’électronique des feux arrière ne peuvent pas être remplacées.
Seule l’ampoule de 16 W (HP16W), montée dans le feu du panneau latéral, peut être remplacée après dépose du feu. Il n’est pas prévu de remplacement de cette ampoule par le client.

feux-arriere_20160723-1641.png

1) ECE = pour le marché européen
2) SAE = pour le marché nord-américain

Fonctions des feux arrière en design jour

ECE

Feu stop

Sur la version ECE, le feu stop est composé au total de 19 LED rouges, dont 12 LED logées dans le feu du panneau latéral et 7 dans celui du hayon

ECE-1.jpg

Clignotant

En version ECE, il est fait appel, pour les clignotants, à 21 LED jaunes dans la partie supérieure du feu arrière, 10 LED étant intégrées dans le feu du panneau arrière et 11 dans celui du hayon.

clignotant-1.jpg

Feu de recul

Le feu de recul, doté d’une ampoule de 16 watts (HP 16W, longlife), n’est réalisé que dans le panneau latéral.

feu-de-recul.jpg

SAE

Sur la version SAE, 21 LED rouges supplémentaires sont pilotées pour le feu stop dans la zone supérieure des feux arrière.

SAE.jpg

La version SAE, quant à elle, clignote avec la totalité des 40 LED déjà utilisées pour la fonction de feux stop. Pour les deux variantes, la fréquence de clignotement des LED impliquées est d'env. 1,5 Hertz.

SAE-2.jpg

Le feu de recul, doté d’une ampoule de 16 watts (HP 16W, longlife), n’est réalisé que dans le panneau latéral.

SAE-3.jpg

Fonctions des feux arrière en design nuit

ECE

Feu rouge arrière

Pour cette fonction d'éclairage, 18 LED rouges sont allumées dans le feu du panneau latéral et 9 dans le feu du hayon.

ECE-1-2.jpg

Feu rouge arrière et feu stop

Si, le feu rouge arrière étant allumé, on freine simultanément, les 19 LED de la fonction de feu stop s'allument également.

ECE-2.jpg

Feux rouges arrière et clignotants

Dans ce cas, 27 LED rouges sont pilotées pour le feu rouge arrière et 21 LED jaunes pour le clignotant.

ECE-3.jpg

SAE

Pour cette fonction d'éclairage, 18 LED rouges sont allumées dans le feu du panneau latéral et 9 dans le feu du hayon

SAE-1.jpg

En version SAE, 40 LED s'allument en plus du feu rouge arrière.

SAE-2-2.jpg

Sur la version SAE, les 27 LED rouges du feu arrière sont allumées et, en supplément 40 LED rouges clignotent.

SAE-3-2.jpg

ECE

Feu rouge arrière, feu stop et feu arrière de brouillard

Pour ce scénario, les 27 LED du feu rouge arrière sont allumées, une LED rouge dans le feu du hayon pour le feu arrière de brouillard et 12 LED rouges pour le feu stop dans le feu du panneau latéral. Les LED du feu stop du hayon ne doivent pas être pilotées dans ce cas, afin de garantir l’écart minimum entre la fonction feu stop et la fonction feu arrière de brouillard stipulé par la législation.

ECE-general.jpg

SAE

La différence avec la version ECE présentée à gauche est qu'ici, les 10 LED de l'alvéole supérieure du feu du panneau latéral sont allumées. Dans le feu du hayon, seules 6 des 11 LED sont pilotées au-dessus des LED pour le feu arrière de brouillard

SAE-general.jpg

Fonctions d'éclairage non illustrées

Troisième feu stop

Indépendamment de la version des feux arrière, toutes les Audi A7 Sportback sont équipées d'un troisième feu stop implanté sur le bord supérieur de la glace arrière. Ce feu assiste la fonction de feu stop avec 48 LED au total.

Signal de freinage d'urgence

Dans le cas d'un freinage d'urgence, il y a dans un premier temps activation des feux stop à une fréquence de 3 Hertz jusqu'à immobilisation du véhicule, puis les feux de détresse sont activés. Le déclencheur d'un signal de freinage d'urgence n'est pas obligatoirement le conducteur, l'actionnement du frein de stationnement ou une demande correspondante du régulateur de distance peuvent également en être la raison.

Il faut toutefois qu'au moment du déclenchement, d'autres conditions soient remplies, telles qu'une vitesse du véhicule supérieure à 60 km/h, une pression de freinage ou une valeur de décélération définies (en fonction des coefficients d'adhérence entre chaussée et pneus) ainsi qu'une régulation ABS sur au moins deux roues, dont une roue du train avant au moins.

Lorsque tous les critères sont réalisés, le calculateur d'ABS J104 transmet un signal de freinage d'urgence sur le bus de données. Le calculateur central de système confort J393 reçoit ce signal et pilote alors les feux arrière en conséquence. Une vérification de cette fonction avec des moyens d'atelier n'est actuellement pas possible.

eclairage-ece-vs-sae.png


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
2 84 21-09-2017 14:44:51 par Audi-Tech
[Q5 FY] Eclairage par Audi-Tech
0 167 28-07-2017 12:47:07 par Audi-Tech
6 253 26-07-2017 19:24:39 par Adouiri
1 162 17-07-2017 14:18:50 par Audi-Tech
0 1546 20-02-2017 17:05:04 par Audi-Tech

Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions