Le BUS LIN (Page 1) / Electricité / électronique Audi / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce

Forum-audi.com: 100% non officiel, 100% indpendant, 200% passionns! Rejoignez nous ds maintenant, inscrivez vous!

#1 16-03-2016 19:16:14

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 1 886

Le BUS LIN


Bus Lin:

Introduction:

LIN est l’abréviation de Local InterconnectNetwork.
“Local Interconnect”indique que tous les appareils de commande sont implantés dans une zone délimitée (pavillon par exemple).
On parle également de “sous-système local”.
L’échange de données entre les différents réseaux en bus LIN au sein d’un véhicule est assuré par leur appareil de commande
respectif, sur le bus de données CAN.
Le réseau en bus LIN est un bus monofilaire.
La couleur de base du câble est le violet, auquel s’ajoute une couleur d’identification.
La section du câble est de 0,35 mm
Un blindage n’est pas nécessaire.

lin_20160316-1011.png

Le système autorise l’échange de données entre un appareil de commande LIN maître et jusqu’à 16 appareils de commande LIN esclaves.

lin-maitre.pnginterface.jpg
Appareil de commande LIN maître

L’appareil de commande relié sur le bus de données CAN remplit les fonctions de LIN maître.


Fonctions:
– Il contrôle le transfert de données et la vitesse de transmission des données.
L’appareil de commande LIN maître émet l’en-tête du message
– Un cycle, défini dans le logiciel, détermine quand et à quelle fréquence les messages doivent être émis sur le bus de données LIN.
– Il se charge de la fonction de traduction entre les appareils de commande LIN du réseau local en bus LIN et le bus de données CAN. Il est par conséquent le seul appareil de commande du réseau en bus LIN connecté sur le bus de données CAN.
– Le diagnostic des appareils de commande LIN esclaves reliés est assuré via l’appareil de commande LIN maître.

interface.jpg


Appareils de commande LIN esclaves:

lin-esclave.png

Divers appareils de commande, tels que celui de la soufflante d’air frais, ainsi que des capteurs et actionneurs, comme le détecteur
d’inclinaison ou la signalisation acoustique de l’alarme antivol, peuvent, au sein d’un réseau en bus LIN, jouer le rôle d’appareils de commande LIN esclaves.
Une électronique intégrée dans les capteurs évalue les valeurs de mesure.
La transmission des données s’effectue alors sous forme de signal numérique, sur le bus LIN.
On n’a besoin, pour plusieurs capteurs et actionneurs, que d’une broche sur la prise du LIN maître.

Les actionneurs LIN sont des ensembles électroniques ou électromécaniques intelligents, recevant leur mission via le
signal de données LIN ou l’appareil de commande LIN maître. Des capteurs intégrés permettent une interrogation de l’état réel
des actionneurs par le LIN maître, autorisant une comparaison valeurs assignées/réelles.

* Nota :
Les capteurs et actionneurs ne réagissent que si l’appareil de commande LIN maître a envoyé un en-tête.

Transmission des données:

La vitesse de transmission des données est de 1 à 20 Kbits/s et est définie dans le logiciel des appareils de commande LIN.
Cela représente au maximum un cinquième de la vitesse de transmission des données du CAN Confort.

transmission-donnees.jpg

Signal

Niveau récessif:

En l’absence d’émission de messages ou lors de l’émission d’un bit récessif sur le bus de données LIN, une tension proche de celle de
la batterie est appliquée sur la ligne du bus de données.

Niveau dominant:

Pour transmettre un bit dominant sur le bus de données LIN, la ligne du bus de données est, dans l’appareil de commande émetteur,
commutée à la masse par un émetteur récepteur.

niveaux.png

* Nota :
En raison des différentes versions des émetteurs-récepteurs des appareils de commande, des différences de niveaux dominants sont possibles.


Sécurité de transmission:

La définition de tolérances pour l’émission et la réception dans la plage des niveaux récessif et dominant garantit la stabilité de
la transmission des données.

Pour pouvoir encore recevoir des signaux ayant validité en dépit de rayonnements parasites, les plages de tension admissibles
sont plus étendues côté réception.
plage-de-tension.png

Messages:


messages.png

Message avec réponse esclave
L’appareil de commande LIN maître demande dans l’en-tête à un appareil de commande esclave d’envoyer des informations, telles
qu’états de commutation ou valeurs de mesure.
La réponse est envoyée par l’appareil de commande LIN esclave.

Message avec instruction maître
L’appareil de commande LIN maître demande via l’identificateur de l’en-tête aux appareils de commande LIN esclaves correspondants
d’évaluer les données contenues dans la réponse.
La réponse est envoyée par l’appareil de commande LIN maître.

En-tête du message “header”:

message-header.png


L’en-tête est émis cycliquement par l’appareil de commande LIN maître.
Il se subdivise en quatre champs:
– Pause de synchronisation
– Limite de synchronisation
– Champ de synchronisation
– Champ d’identificateur
La pause de synchronisation(“synch break”) est longue d’au moins 13 bits. Elle est émise avec un niveau dominant.
La longueur de 13 bits est indispensable pour signaler de manière univoque à tous les appareils de commande LIN esclaves le départ d’un message.
9 bits dominants consécutifs sont, au maximum, transmis dans les parties de message suivantes.
La limite de synchronisation(“synch delimiter”) est longue d’au moins 1 bit et récessive (≈UBat.).


Le champ de synchronisation (“synch field”) se compose de la séquence binaire 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1. Cette séquence binaire permet à tous les appareils de commande LIN esclaves de se régler à la cadence système de l’appareil de commande LIN maître (synchronisation).
Cette synchronisation de l’ensemble des appareils de commande est indispensable à un échange de données sans erreurs. La perte
de la synchronisation entraînerait une assignation erronée des valeurs binaires dans le message au niveau réception. Cela se
traduirait par des défauts dans la transmission des données.
Le champ d’identificateur présente une longueur de 8 temps binaires. Les 6 premiers bits renferment l’identification du message (identification) et le nombre de champs de données de la réponse.
Le nombre des champs de données de la réponse s’inscrit entre 0 et 8.
Les deux derniers bits renferment, en vue de la détection d’erreurs de transmission, le total de contrôle des 6 premiers bits. Le total de
contrôle est nécessaire en vue d’éviter, en cas de défauts de transmission de l’identificateur, l’affectation à un message erroné.


Contenu du message (“response”):

Dans le cas d’un message avec réponse de l’esclave, un appareil de commande LIN esclave ajoute, du fait de l’identificateur, la réponse et des informations.

Exemple:

response.jpg

Dans le cas d’un message avec demande de données du maître, l’appareil de commande LIN maître ajoute la réponse.



En fonction de l’identificateur, les appareils de commande LIN esclaves correspondants exploitent les données pour l’exécution de fonctions.

Exemple:

response-2.jpg

La réponse se compose de 1 à 8 champs de données (“Datafield”). Un champ de données comporte 10 bits. Chaque champ de données se compose d’un bit de départ dominant, d’un bit de données, renfermant les informations, et d’un bit d’arrêt récessif. Le bit de départ et le bit d’arrêt servent à la postsynchronisation et permettent d’éviter des erreurs de transmission.

reponse.png

Ordre des messages
L’appareil de commande LIN maître envoie cycliquement sur le bus LIN, dans un ordre défini dans son logiciel, les en-têtes ainsi que,
dans le cas de messages maîtres, les réponses.
Les informations fréquemment requises sont transmises plus souvent.
L’ordre des messages peut varier selon les conditions d’environnement de l’appareil de commande LIN.
Exemples de conditions d’environnement:
– Contact d’allumage MIS/COUPE
– Diagnostic activé/désactivé
– Feux de position ALLUMES/ETEINTS

message-dominant-recessif.png

Protection antivol :

protection-antivol.jpg

En vue de réduire le nombre de variantes de pièces de l’appareil de commande LIN maître, ce dernier envoie les en-têtes destinés aux
appareils de commande d’un véhicule entièrement équipé sur le bus LIN.
Etant donné que certains appareils de commande destinés à des options ne sont pas montés, des en-têtes sans réponse sont visibles sur l’oscilloscope.
Ceci n’a aucune répercussion sur le fonctionnement du système.


La transmission des données sur les réseaux en bus LIN n’a lieu que si l’appareil de
commande LIN maître émet un en-tête avec l’identificateur correspondant.
Toute manipulation sur une ligne LIN externe à l’enveloppe du véhicule est rendue impossible par le contrôle total de tous les messages par l’appareil de commande LIN maître. L’appareil de commande LIN esclave peut uniquement répondre.


Il n’est donc pas possible de déverrouiller les portes, par exemple, via le bus LIN.
Cela autorise le montage d’appareils de commande LIN esclaves (tels que l’appareil de commande pour ouverture de la porte du
garage logé dans le pare-chocs avant) dans la zone extérieure du véhicule.


Diagnostic

Le diagnostic des réseaux en bus LIN utilise l’adresse de l’appareil de commande LIN.
La transmission des données de diagnostic des appareils de commande LIN esclaves à l’appareil de commande LIN maître s’effectue
sur le bus LIN.
Toutes les fonctions d’autodiagnostic sont réalisables sur les appareils de commande LIN esclave.

appareil-commande.png


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce

Forum-audi.com: 100% non officiel, 100% indpendant, 200% passionns! Rejoignez nous ds maintenant, inscrivez vous!

Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions