Electricité, électronique, réseau de bord de l'Audi A8 D4 (Page 1) / A8 D4 / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 13-03-2016 20:16:53

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 352

Electricité, électronique, réseau de bord de l'Audi A8 D4

Audi A8 2010 : Réseau de bord et multiplexage

audi-A8.jpg

Face à l’augmentation constante de l’électronique embarquée, la  stabilité et la fiabilité du réseau de bord constitue une base importante pour la qualité des systèmes.
Avec un poids total pouvant atteindre 50 kilogrammes, quelque  1500 câbles individuels d’une longueur moyenne d’environ
2 mètres, de nombreux contacts, joints, platines porte-fusibles et  conduits à câbles , le réseau de bord est l’un des composants les
plus volumineux, les plus lourds et les plus coûteux d’une automobile. De nos jours, le réseau de bord contribue largement à garantir la qualité élevée exigée de l’équipement électrique/électronique Audi.
Sur fond de toile de la discussion actuelle sur l’énergie et l’environnement, le développement de nouveaux concepts de réseaux de
bord plus légers est extrêmement important car le poids se répercute de façon déterminante sur la consommation et les émissions de CO2.
Le nombre de calculateurs électroniques a augmenté rapidement au cours des dernières années. La plupart des innovations ne sont
devenues envisageables que grâce à une électronique de plus en plus performante. Sans cette évolution, de nombreux agréments
dans le véhicule, que l’on considère aujourd’hui comme allant de soi, n’auraient pas été réalisables.
Si l’on compare l’Audi A8 2010 avec le modèle précédent, on constate les différences marquantes suivantes :
• le nombre de calculateurs est passé de 68 à 95
• un nouveau système de bus, le FlexRay, a fait passer le nombre de systèmes de bus de 6 à 7
• maintenant, la quantité de logiciel dans le véhicule équivaut presque, avec plus de 230 Moctets, au quadruple de celle du véhicule précédent

audi-A8-2.jpg


Alimentation en tension:


Batterie:

La batterie de l’Audi A8 2010 est logée au centre du cuvelage de la  roue de secours. Le porte-fusibles principal et l’élément de coupure de batterie sont implantés au niveau du pôle positif de la batterie.
Sur le pôle négatif de la batterie se trouve le calculateur de surveillance de la batterie J367. Ce calculateur, souvent appelé module de données de la batterie (BDM), constitue une unité avec le câble de masse.

Suivant l’équipement du véhicule, il est fait appel à des batteries de taille et d’exécution différentes, spécialement adaptées au véhicule considéré.
Tous les véhicules équipés d’un dispositif start/stop de mise en veille, d’un chauffage stationnaire ou les véhicules exploités avec récupération étendue sont systématiquement dotés d’une batterie AGM.

batterie.jpg

Batteries AGM:

Dans le cas des batteries AGM (de l’anglais : Absorbant Glass Mat),  l’électrolyte est absorbé par un séparateur en fibre de verre microporeux. Ces batteries se caractérisent notamment par leur étanchéité parfaite, leur résistance élevée aux cycles alternés, leur bon  comportement au démarrage à froid, leur faible décharge spontanée et leur absence d’entretien. C’est pourquoi il faut non seulement, en cas de remplacement d’une batterie, utiliser la batterie prescrite dans le catalogue de pièces électronique, mais elle doit, comme pour tous les véhicules avec gestion de l’énergie, être adaptée au calculateur de surveillance de la batterie J367 (codée).

Les batteries suivantes sont utilisées sur l’A8 2010 :
• 95 Ah/450 A
• 110 Ah/520 A
• 92 Ah/520 A (batterie AGM)
• 105 Ah/580 A (batterie AGM)



Prise de démarrage assisté:

La prise de démarrage assisté se trouve dans le compartimentmoteur, du côté droit du véhicule et peut également être utilisée pour le chargement de la batterie du véhicule dans le showroom ou  lors de travaux de diagnostic à l’atelier.

Câble principal de la batterie:

L’Audi A8 2010 est équipé d’un câble principal de batterie perfectionné. Il avait déjà été fait appel, sur l’Audi A8 2003, à un câble principal de batterie en aluminium, mais il s’agissait alors d’un câble rond. L’Audi A8 2010 est dotée d’un câble plat en aluminium rigide en flexion revêtu d’une couche isolante en plastique rouge.

Pose du câble:

Le câble principal de la batterie part du pôle positif de la batterie, où il est exécuté comme câble rond flexible. Il se transforme, à l’intérieur même du cuvelage de roue de secours, en câble plat rigide en flexion.

Cette forme de câble principal de batterie présente, outre un poids réduit, d’autres avantages, à savoir :
• la forme et la rigidité du rail permettent la suppression d’éléments de fixation,
• des goulottes de câblesne sont pas nécessaires,
• l’espace d’implantation est exploité de manière optimale
• et le câble principal, d’une section de 150 mm² (nécessaire sur les véhicules avec moteur diesel) peut être posé en traversant l’habitacle.

Le câble se compose de deux éléments, vissés au niveau du dessous de banquette arrière.
Dans la zone du montant A droit, le câble plat redevient un câble rond flexible qui, protégé par un caoutchouc de traversée situé dans le tablier, ressort de l’habitacle pour être introduit dans le compartiment-moteur.


cable-principal.jpg


Structure de l’alimentation:

schema-principal.jpg

Ce plan donne un aperçu de la structure de l’alimentation de l’Audi A8 2010. Il s’agit d’un schéma de principe. Pour l’affectation précise des fusibles et l’agencement des câbles, prière de consulter la documentation Service ayant validité.


Fusibles et relais:

porte-fusible.jpg

1) Porte-fusibles et porte-relais  dans le compartiment-moteur
Les fusibles de ce support sont désignés par «SA» dans le schéma de parcours du courant.

2) Porte-fusibles à droite dans le tableau de bord
Désignation dans le schéma de parcours du courant : «SB», ces fusibles sont accessibles pour le client après dépose du cache du tableau de bord

3) Porte-fusibles et porte-relais en bas à droite sur le montant A
Il supporte le fusible du calculateur d’ABS J104.

4)Porte-fusibles et porte-relais sur le module électronique, à droite dans le coffre à bagages
Désignation dans le schéma de parcours du courant : «SF», ces fusibles sont accessibles pour le client après dépose d’un cache.

5) Porte-fusibles dans la zone avant du longeron
Ce porte-fusibles supporte les fusibles du ventilateur de radiateur.

6) Porte-fusibles et porte-relais dans la zone du calculateur de réseau de bord(sous le tableau de bord, au plancher côté conducteur)

7) Porte-fusibles à gauche dans le tableau de bord
Désignation dans le schéma de parcours du courant : «SC», ces fusibles sont accessibles pour le client après dépose du cache du tableau de bord.

8) Porte-fusibles au niveau du pôle positif de la batterie
Désignation dans le schéma de parcours du courant : «SD», c’est également là qu’est implanté l’élément de coupure de la batterie.


Multiplexage:

Emplacements de montage des calculateurs:

Certains des calculateurs figurant dans ce synoptique sont proposés en option ou sont des équipements spécifiques à certains pays.

multiplex.png

Légende :
A27 Module de puissance 1 de projecteur à LED droit
A31 Module de puissance 1 de projecteur à LED gauche
E1 Commande d’éclairage
E265 Unité arrière de commande et d’affichage du Climatronic
E284 Unité de commande d'ouverture de porte de garage
E415 Commande d'accès et d'autorisation de démarrage
G85 Capteur d'angle de braquage
G238 Capteur de qualité d'air
G355 Transmetteur d'humidité de l'air
G395 Transmetteur de pression/de température de fluide
frigorigène
G397 Détecteur de pluie et de luminosité
G578 Capteur d'alarme antivol
G657 Transmetteur d'humidité ambiante dans le conduit
d'entrée d'air frais
H12 Avertisseur d'alerte
J104 Calculateur d'ABS
J136 Calculateur de réglage du siège et de la colonne de
direction avec fonction mémoire
J197 Calculateur de correcteur d'assiette
J217 Calculateur de boîte automatique
J234 Calculateur d’airbag
J245 Calculateur d'ouverture/fermeture de toit coulissant
J255 Calculateur de Climatronic
J285 Calculateur dans le combiné d’instruments
J345 Calculateur d'identification de remorque
J364 Calculateur de chauffage d'appoint
J367 Calculateur de surveillance de la batterie
J386 Calculateur de porte, côté conducteur
J387 Calculateur de porte, côté passager avant
J388 Calculateur de porte arrière gauche
J389 Calculateur de porte arrière droite
J393 Calculateur central de système confort
J394 Calculateur de store de pavillon
J400 Calculateur de moteur d'essuie-glace
J428 Calculateur de régulateur de distance
J453 Calculateur de volant de direction multifonction
J492 Calculateur de la transmission intégrale
J502 Calculateur du système de contrôle de la pression des pneus
J505 Calculateur de dégivrage électrique de pare-brise
J519 Calculateur de réseau de bord
J521 Calculateur de réglage du siège à mémoire, côté passager avant
J525 Calculateur du processeur d'ambiance sonore DSP
J527 Calculateur d'électronique de colonne de direction


multiplex2.png

Topologie:

topologie.png


topo.png



Nouveautés relatives aux systèmes de bus:

Comme le montre le plan des réseaux, le nombre de calculateurs équipant l’Audi A8 2010 a encore augmenté. Les systèmes de bus font également état d’une nouvelle croissance.

systeme-bus.png

Aperçu des principales nouveautés :
• Le CAN Confort est, sur l’A8 2010, un système de bus High Speed
• Nouveau système de bus FlexRay
• Le calculateur dans le combiné d'instruments J285 est abonné à deux systèmes de bus –bus CAN Commande et affichage et bus MOST
• Le calculateur de la transmission intégrale J492 et le calculateur d’ABS J104 sont abonnés à deux systèmes de bus – CAN Propulsion et FlexRay
• La montre à aiguilles est abonnée au bus LIN
Le plan du réseau se propose de fournir un aperçu schématique des voies de communication des capteurs sur le véhicule. Les calculateurs montés sur le véhicule sont fonction de l’équipement de ce
dernier.
En voici quelques exemples :
• Calculateur du système de contrôle de la pression des pneus J502 uniquement avec véhicules blindés
• Le calculateur de feux directionnels et de réglage du site des projecteurs J745 est mis en œuvre sur les véhicules équipés de projecteurs xénon plus et n’est jamais monté simultanément avec les modules de puissance de projecteurs à LED
• Calculateur d'électronique d'information 2 J829 avec ses deux unités d’affichage Y22 et Y23 uniquement sur les véhicules avec Rear Seat Entertainment
• Calculateurs de siège multicontours uniquement sur les véhicules avec fonction «massage»


Connecteur CAN:

Les Audi A8 03, A6 05 et le Q7 possèdent deux connecteurs CAN, implantés respectivement à gauche et à droite dans le tableau de bord. Deux systèmes de bus, le CAN Confort et le CAN Propulsion, y sont reliés.
Les véhicules de la gamme B8 (A5, A4 08 et Q5) sont également équipés de deux connecteurs CAN. Ces derniers sont montés en bas à gauche du montant A et à droite sur le tableau de bord. Ils disposent de trois cavaliers de pontage pour le CAN Confort, le CAN Propulsion et le CAN Infodivertissement.
L’A8 2010, par contre, ne possède qu’un seul connecteur CAN, qui  est implanté sur le module électronique, à droite dans le coffre à bagages, entre les porte-fusibles et porte-relais.

Ce connecteur renferme les connecteurs de câbles pour quatre systèmes de bus :
• Broches 1 à 8 (nœuds pour CAN Confort)
• Broches 9 à 13 (nœuds pour CAN Propulsion)
• Broches 14 à 18 (nœuds pour CAN Commande et affichage)
• Broches 19 à 23 (nœuds pour CAN Extended)

Comme c’est déjà le cas pour d’autres modèles Audi, le connecteur CAN permet le raccordement de l’adaptateur CAN V.A.G 1589/38.
En enlevant des cavaliers de pontage sur l’adaptateur, il est possible de «couper» des câbles de branchement individuels du bus CAN. Cela permet d’effectuer durant la marche des mesures sur les câbles de branchement individuels comme sur le bus CAN complet. Cette possibilité de mesure permet d’analyser systématiquement un défaut sur le bus CAN et d’en trouver la cause.

Vue d’ensemble:

vue-s-ensemble.jpg


FlexRay:


Introduction:

L’Audi A8 2010 inaugure, avec le FlexRay, un nouveau système de bus de données.
Que se cache-t-il derrière la dénomination FlexRay ? Le consortium FlexRay, une organisation se consacrant au développement regroupant plusieurs acteurs de l’industrie automobile, a été fondé en 2000. D’autres sociétés, dont Volkswagen, ont depuis rejoint cette alliance.
Que signifie FlexRay ?
Flex = flexibilité
Ray = raie (dans l’emblème du consortium FlexRay)

L’objectif de l’utilisation du bus FlexRay est de satisfaire aux exigences accrues des futurs réseaux embarqués, notamment augmentation des vitesses de transmission des données, aptitude au temps réel et tolérance aux pannes.Il élargit ainsi les possibilités de mise en œuvre, par exemple, du programme électronique de stabilité, du régulateur de distance ACC et du traitement des images.

Particularités:

Le FlexRay équipant l’Audi A8 2010 présente les caractéristiques suivantes :
• Système de bus électrique bifilaire
• Vitesse maximale de transmission des données : 10 Mbits/s
• Transmission des données avec trois états du signal
• «Idle»
• «Data 0»
• «Data 1»
• Topologie en étoile «active»
• Aptitude au temps réel
• Autorise d’autres régulations et l’utilisation sur des systèmes ayant des incidences sur la sécurité

flexray.jpg


Principe de base:

Le FlexRay se distingue déjà des systèmes de bus utilisés jusqu’à présent, tels que CAN, LIN et MOST, rien que par son principe de
fonctionnement.
Ce dernier peut être comparé à un téléphérique. Les gares sont les abonnés du bus, à savoir émetteur et récepteur (calculateurs). Les
bennes du téléphérique représentent les cadres des messages et les passagers les messages.
Le moment où un abonné du bus peut émettre des messages sur le FlexRay est défini avec précision. L’instant de l’arrivée au destinataire du message émis est connu avec exactitude. Cela correspond aux «horaires» fixes d’un téléphérique.
Même lorsqu’un abonné du bus n’est pas en train d’émettre, une largeur de bande spécifique lui est réservée. Le téléphérique tourne, qu’il y ait ou non des passagers à bord. Une priorisation des messages, comme par exemple sur le bus CAN, n’est par conséquent pas nécessaire.
Chez Audi, une «benne vide» serait détectée comme erreur de l’émetteur car les calculateurs émettent toujours des données. De nouveaux contenus sont identifiés par un «Update Bit» (bit de mise à jour). S’il n’y a pas de nouvelles données disponibles, les anciennes données sont envoyées à nouveau.

principe-flexray.jpg


Comparatif des bus CAN et FlexRay:


can-flexray.png


Protocole FlexRay:

Le transport des messages sur le FlexRay s’effectue en cycles de communication («Communication Cycles»). Un cycle de communication se répète constamment, les cycles étant consécutifs.
Un cycle de communication dure 5 millisecondes. Il se compose de :
• segment statique
• segment dynamique
• Network Idle Time (marche à vide)

protocole.jpg

Segment statique:

Le segment statique sert à la transmission des messages entre les abonnés du bus. Il se subdivise pour la transmission en 62 lucarnes temporelles, les «slots». Seul un abonné défini du bus a le droit d’émettre dans une lucarne temporelle statique. Cependant, tous les abonnés du bus peuvent recevoir tous les slots statiques, y compris ceux qui ne leur sont pas destinés.
Tous les slots statiques ont une longueur exactement identique de 42 octets. L’ordre des slots est configuré de manière fixe. D’un cycle de communication au suivant, des contenus de message différents peuvent être transmis dans les segments statiques considérés. Il y a systématiquement transmission de la structure des slots complète, que tous les slots soient «porteurs» de messages ou non. Chez Audi, les abonnés du bus émettent toujours des messages en continu, les «Update Bits».


segment-statique.jpg


Segment dynamique:

Le segment subdivisé en minislots est reçu par tous les abonnés du bus. Le segment dynamique est un emplacement réservé à l’intérieur d’un cycle de communication, permettant l’émission de données pilotées par événements.

segment-dynamique.jpg

Network Idle Time:

Network Idle Time signifie approximativement «temps de marche à vide du réseau». Il s’agit de la période durant laquelle il n’est pas transmis de données sur le FlexRay. L’interface de diagnostic du bus de données J533 a besoin de cette période pour pouvoir synchroniser le déroulement de la transmission des données sur le FlexRay.
Tous les abonnés du bus utilisent le Network Idle Time pour synchroniser leur horloge interne sur une base de temps globale.

idle-time.jpg


Conception:

La topologie du FlexRay est conçue comme étoile «active» avec liaison point à point (branche 3) et Daisy Chain (branches 1, 2, 4).
L’interface de diagnostic du bus de données J533 joue le rôle de «contrôleur». Elle possède des connexions pour quatre branches.
Les autres abonnés du bus sont disposés sur plusieurs branches autour de l’interface de diagnostic du bus de données J533.

Sur l’Audi A8 2010, chaque branche compte au maximum deux calculateurs.
L’étoile active ainsi que les «calculateurs d’extrémité» d’une branche possèdent des terminaisons à basse impédance (faible résistance interne), les «calculateurs centraux» des terminaisons à haute impédance (résistance interne élevée)

Topologie:

topologiee.jpg

Calculateurs:

Les «calculateurs centraux» d’une branche FlexRay disposent de quatre broches pour la connexion sur le FlexRay, deux d’entre elles
servant au «passage» des signaux du bus aux calculateurs suivants.
Les deux autres servent à la communication directe dans le FlexRay. Les «calculateurs d’extrémité», tels que le calculateur d’ABS J104 (figure de droite), ne possèdent que deux broches.

calculateurs.jpg

Phases fonctionnelles:

Wake-up:

Si le FlexRay se trouve au repos (mode «sleep»), le système passe d’abord en veille (mode «standby») après une phase de réveil
(«wake-up»). Le réveil des abonnés de la borne 30 ne permet cependant pas encore une communication active sur le FlexRay.
Lors du wake-up, un calculateur wake-up émet un «symbole wakeup» sur le FlexRay. Avant l’émission, il y a toujours attente en vue de savoir si aucune communication n’a lieu sur le FlexRay et si tous les calculateurs sont réellement en mode sleep.

Start-up:

Le démarrage («start-up») déclenche la communication proprement dite sur le FlexRay. Un start-up, c’est-à-dire le démarrage du réseau, ne peut être effectué que par des calculateurs de «démarrage à froid». Le premier calculateur de démarrage à froid, qui émet sur le FlexRay, initie le start-up. Les calculateurs de démarrage à froid et de synchronisation sont autorisés à démarrer un réseau et à établir la synchronisation.

Les calculateurs de démarrage à froid et de synchronisation sont :
• Interface de diagnostic du bus de données J533
• Calculateur d’ABS J104
• Calculateur d’électronique des capteurs J849
Par contre, les calculateurs de «non-démarrage à froid» ne sont pas autorisés à démarrer le FlexRay et ne contribuent pas non plus à la synchronisation. Ce n’est que quand au moins deux autres abonnés du bus au minimum communiquent sur le FlexRay que les calculateurs de non-démarrage à froid peuvent émettre sur le
FlexRay.

Les calculateurs de non-démarrage à froid sont :
• Calculateur de régulateur de distance J428
• Calculateur 2 de régulateur de distance J850
• Calculateur de traitement d’images J851
• Calculateur de la transmission intégrale J492
• Calculateur de correcteur d'assiette J197 (graphique de droite, ne peut pas démarrer le réseau, mais contribue à la synchronisation)


Initialisation:

Le calculateur de démarrage à froid 1, qui a initié le start-up, démarre la transmission des donnéessur sa propre base de temps
non corrigée. Le calculateur de démarrage à froid 2 suivant se synchronise sur le flux de données du calculateur de démarrage à froid 1. Ce n’est que lorsqu’au moins deux calculateurs de démarrage à froid communiquent qu’un calculateur de «non-démarrage à froid» se synchronise sur le FlexRay.

initialisation.jpg


États du signal:

Les deux lignes du FlexRay sont désignées par plus et moins du bus. Le niveau de tension des deux lignes varie entre 1,5 volt minimum et 3,5 volts maximum.
Le FlexRay fonctionne avec trois états de signal :
• «Idle» – les niveaux des deux lignes de bus se situent à 2,5 volts
• «Data 0» – la ligne plus du bus présente un niveau de tension bas et la ligne moins du bus un niveau de tension élevé
• «Data 1» – la ligne plus du bus présente un niveau de tension élevé et la ligne moins du bus un niveau de tension bas
Un bit a une largeur de 100 nanosecondes. Le temps de transmission dépend de la longueur de ligneet des temps de transition via
les drivers de bus. La transmission des signaux est différentielle, deux lignes étant nécessaires.
Dans le récepteur, l’état du bit proprement dit est déterminé via la différence des deux signaux. Des valeurs typiques sont des tensions différentielles de 1,8 V à 2,0 V. Une tension différentielle minimale de 1200 mV doit être appliquée directement sur l’émetteur. Une tension minimale de 800 mV doit encore être appliquée sur les récepteurs.
Si aucune activité ne se déroule sur le bus pendant 640 à 2660 ms, le FlexRay passe automatiquement en mode sleep (Idle).

etats-du-signal.jpg


Diagnostic:

L’interface de diagnostic du bus de données J533 détecte des défauts dans le réseau et peut faire en sorte que les zones non perturbées puissent continuer à opérer. Les défauts peuvent être limités à des zones du réseau mais peuvent également concerner l’ensemble du réseau.
Les défauts suivants du FlexRay peuvent être diagnostiqués à l’aide d’un contrôleur de diagnostic véhicule (adresse 19 – interface de diagnostic du bus de données) :
• Calculateur – absence de communication
• Bus de données FlexRay défectueux
• Échec de l’initialisation du bus de données FlexRay
• Défaut du signal du bus de données FlexRay

diagnostic_20160313-1053.jpg



Comportement du FlexRay en cas de défaut:

Court-circuit d’une ligne de bus à la masse
L’interface de diagnostic du bus de données J533 détecte une tension différentielle permanente. La branche du bus correspondante
est désactivée jusqu’à ce que «Idle», c’est-à-dire le niveau de tension du mode sleep, soit à nouveau détecté.
Court-circuit entre les lignes de bus
L’interface de diagnostic du bus de données J533 détecte une tension «Idle» permanente. L’émission et la réception ne sont plus
possibles sur cette branche du bus.
Un calculateur émet en permanence «Idle»
L’interface de diagnostic du bus de données J533 détecte ce comportement et désactive la branche du bus considérée.


Réparation d’une ligne FlexRay:

Comme les câbles CAN, les câbles FlexRay sont torsadés. Ils sont en outre dotés d’un gaine. Cette dernière n’assure cependant pas
un blindage contre les perturbations électromagnétiques, mais sert à réduire les influences externes, telles qu’humidité et température, sur la résistance d’onde de la ligne.
En principe, des sections de ligne FlexRay peuvent être remplacées en cas de réparation. Il convient de tenir compte de la longueur détorsadée (1) et de la longueur dénudée (2).

reparation.png


Calculateurs:


Interface de diagnostic du bus de données J533:

L’interface de diagnostic du bus de données (passerelle) reprend les fonctions déjà connues de l’Audi A8 2003. Dans l’A8 2010, elle est reliée aux systèmes de bus suivants :
• CAN Confort
• CAN Propulsion
• CAN Extended
• CAN Commande et affichage
• CAN Diagnostic
• FlexRay
• Bus MOST
• Bus LIN


bus-de-donnees.jpg



Information succincte:

Désignation                Interface de diagnostic du bus de données J533
Implantation              Boîtier électronique à dr. dans coffre
Fonctions                   • Passerelle de réseau
                                          • Maître de diagnostic pour diagnostic de rupture d’anneau du bus MOST
                                          • Maître LIN pour :
                                          • Calculateur de surveillance de la batterie J367
                                          • Alternateur C
                                          • Stabilisateur de tension J532 (véhicules avec syst. start/stop)
Adresse de diagnostic   19
Nouvelles fonctions       Mode showroom pour protection des composants



interface-diagnostic.jpg


Mode showroom pour protection des composants:

L’Audi A8 2010 est équipée pour la première fois d’un mode showroom pour les calculateurs concernés par la protection des composants. Ce mode a pour but d’éviter une coupure involontaire des calculateurs avec protection des composants dans les halls d’exposition et les salons. Contexte : les calculateurs intégrés dans la protection des composants requièrent cycliquement une authentification par l’interface de diagnostic du bus de données J533.
Cela signifie qu’après un nombredonné d’activations des calculateurs sans mise du contact d’allumage, la protection des composants est activée dans les calculateurs.

Après activation du mode showroom, l’interface de diagnostic du bus de données J533 envoie, après un réveil du système de bus, une authentification à tous les calculateurs.
Le mode showroom est activé à l’aide d’un contrôleur de diagnostic par connexion en ligne dans l’interface de diagnostic du bus de données J533, adresse 19, avec la fonction assistée «Interface de diagnostic du bus de données, protection des composants, showroom». Le mode showroom est, comme le mode transport, désactivé automatiquement après un court trajet


Calculateur de surveillance de la batterie J367:

L’Audi A8 2010 est dotée de la gestion d’énergie 2 mise en œuvre  pour la première fois sur l’A5. Le calculateur de gestion d’énergie J644, qui équipait l’Audi A8 03, a par conséquent été supprimé. Ses fonctions sont assurées par l’interface de diagnostic du bus de données J533 en association avec le calculateur de surveillance de la batterie J367

calcul-surveillance.jpg

batteriee.png


batteriee.png

Alternateur C
L’alternateur refroidi par eau a été mis en service pour la première fois sur le moteur W12 de 6,0l. Sur l’A8 2010, c’est la deuxième génération, présentant un rendement nettement amélioré (en vue de la réduction de la consommation de carburant) et une puissance nominale de 210 A, qui prend le relais.
Comme, sur un alternateur refroidi par eau, il est possible de renoncer à un ventilateur, l’alternateur est très silencieux en service. La récupération en constitue un autre avantage.
Un alternateur refroidi par air est certes délesté électriquement lors de la récupération, mais il continue de consommer la puissance mécanique du moteur pour surmonter la résistance de l’air au niveau du ventilateur de l’alternateur. En raison de la suppression du ventilateur, cela ne se produit pas dans le cas d’un alternateur refroidi par eau.

Information succincte:

Désignation               Alternateur C
Implantation              Sur le moteur, à l’avant en bas à droite, entraînement par courroie multipistes centrale
Fonctions                   Charge de la batterie du véhicule
Adresse de diagnostic  Aucune, esclave LIN, val. de mesure et diagnostic via interface de diagnostic du bus de données J533 (maître)


conception.jpeg


Récupération:

On entend généralement par «récupération» l’exploitation de l’énergie cinétique lors de la décélération du véhicule. En d’autres
termes, l’énergie «gratuite» est regagnée et fait l’objet d’un stockage intermédiaire dans la batterie du véhicule


Principe de fonctionnement:

La fonction de récupération constitue un élément essentiel de la gestion de l’énergie électrique dans l’interface de diagnostic du
bus de données J533. Au niveau de la récupération, il est fait une distinction entre deux modes différents.

Marche en traction : la batterie est déchargée:

Durant la marche en traction, la tension de sortie de l’alternateur est abaissée en dessous de la tension de la batterie (12,5 V) et le débit de l’alternateur chute. Cela permet également de diminuer la charge du moteur et de réduire la consommation ainsi que les émissions de CO2. Durant cette période, la batterie se charge de l’alimentation du réseau de bord. Sur les véhicules Audi A8 2010 avec récupération élargie (12,2 V), c’est généralement une batterie AGM qui est montée, cf. page 4


Décélération : la batterie est chargée:

Contrairement aux phases de traction, la tension de l’alternateur est à nouveau augmentée durant les phases de décélération du moteur, et la batterie est rechargée.


schema1.png

schema2.png


Légende :
A Batterie
C Alternateur
J367 Calculateur de surveillance de la batterie
J533 Interface de diagnostic du bus de données


Les conditions de la récupération sont des états définis en ce qui concerne :
• Température de la batterie
• Sollicitation du réseau de bord
• État de la batterie
• Charge du moteur
• Température du liquide de refroidissement
• Statut du climatiseur
• Statut de l’éclairage
En outre, ni le mode production, ni le mode transport ne doivent activés.

Contrôle de l’alternateur
Avant le contrôle de l’alternateur proprement dit, il faut contrôler :
• Fixation des cosses de batterie
• Tension de la courroie multipistes
• Fixation de l’alternateur
• Raccordement de la borne 30 sur l’alternateur
• Connexions de masse
Lors du contrôle de l’alternateur avec un contrôleur de diagnostic du véhicule, l’éclairage doit être allumé pour que le résultat du
contrôle ne puisse pas être faussé par la récupération. Avec l’éclairage allumé, l’alternateur assure une tension de charge de 13,5 V minimum.


*Nota
Lors du contrôle de l’alternateur, les projecteurs ne doivent pas être recouverts. Sinon, il y a risque de surchauffe des projecteurs. !

Stabilisateur de tension J532:

Sur les véhicules avec système start/stop, les sollicitations de la batterie du véhicule sont plus importantes en raison des démarrages répétitifs et il s’ensuit une chute de la tension de la batterie en dessous de 12 V lors du démarrage.
Afin d’éviter au client des pertes de confort lors des démarrages, le stabilisateur de tension J532 (convertisseur DC/DC = convertisseur de courant continu) est monté sur tous les véhicules équipés d’un système start/stop. L’appareil génère, à partir de la tension du réseau de bord du véhicule, une tension d’alimentation stable pour des consommateurs sélectionnés durant un démarrage.
Les consommateurs connectés sont par exemple :
• Combiné d’instruments
• Syntoniseur TV
• Caméra de recul
• Calculateur d’électronique d’information 1
• Amplificateur audio
Il existe deux versions de stabilisateur de tension :
• Version  1 : 200 W avec une sortie (max. 200 W et 16,7 A)
• Version  2 : 400 W avec deux sorties (max. 2x 200 W et 2x 16,7 A)

stabilisateur.jpg

Information succincte:

Désignation                   Stabilisateur de tension J532
Implantation                 À l’arrière à gauche dans le coffre
Fonctions                      Stabilisation de la tension durant le démarrage pour des composants sélectionnés
Adresse de diagnostic    Aucune, esclave LIN, val. de mesure et diagnostic via interface de diagnostic du bus de données J533 (maître)


Schéma de principe du stabilisateur de tensions de 400 W:

stab-de-tension.png



Entrées
• 2x borne 30
• 2x borne 31
• 1x borne 15
• 1x borne 50

Sorties
• 2x borne 30 stabilisée
• Connexion au bus LIN pour diagnostic et signaux d’état

Fonctionnement:

Le stabilisateur de tension fait toujours une distinction entre deux états : «actif» et «passif».

État actif:
Avec le «contact d’allumage mis» (tension au niveau de l’entrée de la borne 15) le stabilisateur de tension passe à l’état de rang supérieur «actif». Dans cet état «actif», il est fait une distinction entre «prêt à fonctionner» et «stabilisation».

actif.jpg

État passif:
Avec le «contact d’allumage coupé» (pas de tension au niveau de l’entrée de la borne 15), le stabilisateur de tension est à l’état «passif». L’entrée de la borne 30 et la sortie de la borne 30_stabilisée sont reliées galvaniquement à basse impédance à l’état «passif» (correspond au passage).

passif.jpg



Fonction prêt à fonctionner:
La borne 30 est toujours reliée galvaniquement à basse impédance avec la sortie. L’état délivré via la ligne LIN est «prêt à fonctionner».

État stabilisation:
Lors du démarrage (tension à l’entrée de la borne 50), le stabilisateur de tension passe de l’état «prêt à fonctionner» à l’état «stabilisation». Si, après le début du démarrage, la tension au niveau de l’entrée de la borne 30 chute en dessous de 12 V, l’appareil commence à stabiliser et maintient la tension de la borne 30_stab constante à 12 V.
La stabilisation a lieu indépendamment du fait que le démarrage ait été déclenché par le système Start/Stop ou par la clé de contact. L’état délivré via la connexion du bus LIN est «stabilisation».

Changement d’état:
Après la fin du démarrage (mais encore avec une tension à l’entrée de la borne 15) et en cas d’état exempt de défaut, l’appareil revient à l’état «prêt à fonctionner». Avec le «contact d’allumage coupé» (aucune tension à l’entrée de la borne 15), l’appareil passe à l’état «passif».
En cas de température excessive ou en présence d’un défaut avec le « contact d’allumage mis» (borne 15 = High), l’appareil passe à l’état «Error_actif».

État Error_actif:
La fonction de stabilisation est inhibée dans cet état. L’entrée (borne 30) et la sortie (borne 30_stab) sont si possible reliées galvaniquement à basse impédance. L’état délivré via la connexion du bus LIN est «Error_actif».
Lorsque la température excessive est éliminée ou en cas de fin de l’état de défaut, l’appareil passe à l’état «actif». Avec le «contact d’allumage coupé» (aucune tension à l’entrée de la borne 15), l’appareil passe à l’état «passif».


Calculateur de réseau de bord J519:

Le calculateur de réseau de bord de l’Audi A8 2010 regroupe les fonctions, que l’on connaît déjà de l’A8 03, du calculateur de réseau de bord et du calculateur de réseau de bord 2. Il se charge en outre de nouvelles fonctions supplémentaires

j519.jpg

Information succincte:

Désignation             Calculateur de réseau de bord J519
Implantation           Derrière le revêtement du plancher côté conducteur
Fonctions                 • Toutes les missions du calculateur de réseau de bord J519 et du calculateur de réseau de bord 2 J520 de l’Audi A8 03
                                        • Maître LIN
                                        • Passerelle LIN
Adresse de diagnostic    09



Fonction de maître du bus LIN et de passerelle LIN:

lin.png

Fonction dans le système de bus de données:

Le calculateur de réseau de bord J519 est abonné du CAN Confort.
IL est calculateur maître pour les abonnés LIN suivants :
• Calculateur de moteur d’essuie-glace
• Détecteur de pluie et de luminosité
• Commande d’éclairage
• Calculateur de colonne de direction à réglage électrique
• Modules de puissance de projecteurs à LED
Le calculateur de réseau de bord remplit la fonction de passerelle pour les abonnés LIN suivants :
• Capteur de qualité d’air
• Transmetteur d’humidité de l’air
• Transmetteur de pression/température du fluide frigorigène
• Calculateur d’ouverture de porte de garage
Fonction de maître du bus LIN et de passerelle LIN

Le signal de température de fluide frigorigène n’est pas utilisé.


Fonctions:

Fonctions d’éclairage
• Maître pour éclairage extérieur et pilotage des feux avant
• Logique de fonctionnement en mode dégradé de l’éclairage avec défaillance du processeur principal
• Lecture du détecteur de pluie et de luminosité via liaison bus LIN
• Lecture de la touche de signal de détresse et éclairage
• Maître des clignotants en fonctionnement en modedégradé (clignotants de signalisation de direction, feux de détresse, clignotants en cas de collision) en cas de défaillance de J393
• Pilotage des clignotants avant (maître des clignotants = calculateur central de système confort J393)
• Passerelle MMI pour mode touristes (réalisée avec projecteurs xénon plus dans le calc. de feux directionnels et de réglage du site des projecteurs J745, avec projecteurs à LED, coupure de segments
• Pilotage des clignotants latéraux via les calculateurs de portes
• Lecture du bouton tournant de commande d’éclairage via liaison bus LIN
• Feux de braquage/feux directionnels via projecteurs principaux
• Maître pour l’éclairage intérieur (éclairage intérieur, éclaireurs de plancher avant et arrière)
• Éclairage des fonctions et de localisation (bornes 58s, 58st, 58d)

Informations du conducteur
• Lecture de la température extérieure
• Lecture du contacteur de pression d’huile
• Lecture de l’alerte d’usure des plaquettes de frein
• Lecture de l’alerte de liquide de frein
• Lecture de l’alerte de liquide de refroidissement
• Lecture de l’alerte d’eau de lavage
• Lecture de l’alerte d’éclairage

Fonctions du climatiseur
• Pilotage du chauffage des sièges avant
• Passerelle LIN pour capteur de qualité d’air ettransmetteur d’humidité ambiante dans le conduit d’entrée d’air frais
• Pilotage du compresseur de climatiseur

Fonctions d’essuie-glace/lave-glace
• Pilotage du calculateur d’essuie-glace J400 via liaison bus LIN
• Lecture du détecteur de pluie et de luminosité via liaison bus LIN
• Pilotage de la pompe de lave-glace
• Pilotage de la pompe de lave-projecteurs

Interfaces vers calculateur central d’électronique de confort J393
• Autorisation de verrouillage électrique de colonne de direction (discrète et via CAN)
• Rétrosignalisation de la borne 15 discrète (signalisation à J393 via CAN)
• Touche Valet-Key et LED de fonction
• Lecture de la touche de store arrière

Autres fonctions
• Pilotage du relais d’avertisseur sonore
• Lecture du contacteur de feux de recul (information CAN du calculateur de boîte automatique)
• Lecture du contacteur de frein à main (information CAN du frein de stationnement électromécanique)
• Lecture du contact de capot moteur
• Passerelle LIN pour calculateur d’ouverture de porte de garage J530
• Lecture de réglages via MMI (éclairage extérieur/intérieur, essuie-glace, Audi drive select et home link)
• Pilotage de la vanne de Servotronic
• Passerelle LIN pour calculateur d’ouverture de porte de garage
• Borne 15 plausibilisée : borne 15 via CAN ou borne 15 via câble discret
• Coordinateur pour Audi drive select

Fonctions spéciales
• Étages de coupure de la gestion d’énergie (éclairage intérieur, éclaireurs de plancher, Coming/Leaving Home, feux de roulage de jour, dégivrage des gicleurs de lave-glace)
• Mode transport (éclairage intérieur, éclaireurs de plancher, Coming/Leaving Home, feux de roulage de jour, dégivrage des gicleurs de lave-glace)
• Participation à la protection des composants
• Variante de codage feux de roulage de jour désactivés




Éclairage extérieur:

Commande d’éclairage:

La commande d’éclairage de l’Audi A8 2010 est, au niveau des connexions électriques, comparable à celle de la gamme B8. En raison de la technologie des bus, le nombre de connexions a pu être réduit de huit sur l’A8 03 à seulement quatre sur l’A8 2010.

Information succincte:

Désignation                    Commande d’éclairage E1
Implantation                  Tableau de bord côté conducteur
Fonctions                       Transmission du souhait de réglage de l’éclairage du conducteur au calculateur de réseau de bord
Adresse de diagnostic      Aucune, esclave LIN, val. de mesure et diagnostic via calculateur de réseau de bord J519 (maître)



Fonctions:
  feux.png


Connexions et circuit électriques :

Via le câble LIN, le calculateur de réseau de bord J519 lit les quatre positions du bouton tournant, la position des touches et la
position du régulateur d’éclairage des cadrans. Ensuite, l’ensemble des instructions d’éclairage des commandes et des témoins des
différentes fonctions est transmis à la commande d’éclairage.
Le câble redondant est, via un circuit électronique à l’intérieur de la commande, mis à la masse et sert à la plausibilisation des positions de la commande.
En cas de court-circuit ou de coupure du câble LIN ou du câble redondant, le mode dégradé de la fonction d’éclairage est activé
par le calculateur de réseau de bord («feux de croisement allumés») et un défaut est mémorisé dans la mémoire de défauts du calculateur de réseau de bord.

commande-eclairage.jpg



Connexions :
Broche 1 LIN (vers calculateur de réseau de bord J519)
Broche 2 borne 30
Broche 3 borne 31
Broche 4 câble redondant (vers calculateur de réseau de bord J519)



Panneau de touches


panneau.jpg


Fonctions des touches:
Le panneau de touches de la commande d’éclairage peut différer suivant l’équipement du véhicule.
Quatre versions sont possibles.
Il est possible d’activer et de désactiver les fonctions suivantes via le panneau de touches :

feux2.png


Projecteurs
Sur l’Audi A8 2010, il est fait une distinction fondamentale entre deux versions de projecteurs :
• Projecteurs xénon plus
• Projecteurs à LED

Les projecteurs xénon plus sont proposés en trois versions :
• xénon plus
• xénon plus avec adaptive light
• xénon plus avec adaptive light et «portée variable des projecteurs»

Les ampoules utilisées sont identiques pour les trois versions de projecteurs xénon plus. Les fonctions d’éclairage, le pilotage et la réalisation de la régulation de la portée d’éclairage présentent cependant des différences.



Projecteurs xénon plus:

xenon-plus.jpg

Projecteurs xénon plus – fonctions d’éclairage/

Fonctions d’éclairage              Ampoules utilisées                                                                  Puissance
Feux de position                    20 diodes électroluminescentes à variation d’intensité                         4 W
Feux de roulage de jour          20 diodes électroluminescentes                                                        11 W
Clignotants                           Ampoule à incandescence (PSY24W)                                                 24 W
Feux de croisement                Lampe à décharge (D3S)                                                                 35 W
Feux de route
Feux antibrouillard                 Ampoule à incandescence H7 (Longlife)                                             55 W
Sidemarker, uniquement SAE  3 diodes électroluminescentes                                                       env. 1 W


Feux de croisement:
Feux de croisement asymétriques avec lampe à décharge et optique.


feux-croisement.jpg

Feux de route:
Feux de route symétriques avec lampe à décharge et optique ainsi qu’obturateur à actionnement électrique masquant la zone asymétrique.
Cette fonction est activée par actionnement du levier des feux de route ou l’assistant de feux de route


feux-de-route.jpg

Feux antibrouillard:
Feux antibrouillard à faible effet d’auto-éblouissement par activation bilatérale de l’ampoule à incandescence H7.

antibrouillard.jpg


Projecteurs xénon plus – pièces:

Outre toutes les pièces remplaçables sur tous les projecteurs de l’A8 2010, telles que capuchons, languettes de réparation, vis et
dispositifs d’aération, les pièces représentées ici peuvent également être échangées sur les projecteurs xénon plus :

pieces.jpg


Pilotage:

Le pilotage des différents feux et du calculateur de feu de jour et  de feu de position du projecteur xénon plus est assuré via des
câbles discrets par le calculateur de réseau de bord J519.
Le pilotage du réglage du site est assuré via un câble discret par le calculateur de réglage du site des projecteurs J431.

Commutation pour sens de circulation inverse:

La commutation des projecteurs en vue de rouler dans le sens de circulation inverse s’effectue via la MMI. Dans le menu «CAR», il est possible de sélectionner, sous l’option «Éclairage extérieur», le réglage «Éclairage conduite à G» ou «Éclairage conduite à D». La commutation est assurée par abaissement de 5 cm du niveau d’éclairage, ce qui correspond à une portée de 10 m, à l’aide des servomoteurs de réglage du site des projecteurs.

pilotage.png



Fonctions d’éclairage                              Ampoules utilisées                                                       Puissance
Feux de position                                   20 diodes électroluminescentes à variation d’intensité           4 W
Feux de roulage de jour                         20 diodes électroluminescentes                                          11 W
Clignotants                                          Ampoule à incandescence (PSY24W)                                    24 W
Éclairage hors agglomération                 Lampe à décharge (D3S)                                                    35 W
Éclairage pour l’autoroute
Éclairage pour la ville
Éclairage tous temps
Feu de braquage                                 Ampoule à incandescence H7 (Longlife)                                 55 W
Éclairage aux croisements
Sidemarker, uniquement SAE              3 diodes électroluminescentes                                               env. 1 W


Réalisation de différentes fonctions d’éclairage:
Les ampoules du projecteur xénon plus avec adaptive light sont les mêmes que celles du projecteur xénon plus. Sur les véhicules avec
adaptive light, un tambour est monté dans le projecteur.
La circonférence du tambour présente différents profils.
La rotation du tambour, entraîné par un moteur de réglage, permet de réaliser les différentes fonctions d’éclairage. De plus, la lentille complète peut être basculée latéralement, en vue de réaliser un éclairage adaptatif dynamique.

fonctions-eclairage.jpg


*Nota
Il n’est pas possible d’énumérer et de décrire l’ensemble des directives légales et règlements d’exception (qui, de surcroît, changent constamment). Ainsi, une répartition variable de l’éclairage et une adaptation de la zone clair-obscur aux conditions environnantes n’étaient pas autorisées par la législation en Corée du Sud, au Japon, aux États-Unis, au Canada, en Chine et dans le «reste de l’Asie». Dans ces pays, l’«adaptive light» continue de se limiter à un basculement dynamique, sans éclairage pour la ville ni pour l’autoroute

Projecteurs xénon plus avec adaptive light – fonctions d’éclairage:


Eclairage Hors agglomération:
Feux de croisement asymétriques par lampe à décharge, tambour et optique. L’éclairage hors agglomération est activé à partir d’une
vitesse du véhicule de 50 km/h. Si une vitesse de 110 km/h est dépassée pendant une période prolongée, il y a commutation sur l’éclairage pour l’autoroute. En cas de dépassement d’une vitesse de 130 km/h, l’éclairage pour l’autoroute est immédiatement activé. Sur les véhicules avec système de navigation, l’éclairage hors agglomération est systématiquement activé lorsque ni un parcours urbain, ni un parcours sur autoroute n’est détecté. La fonction «éclairage hors agglomération» autorise un basculement dynamique.

hors-agglom.jpg

Éclairage pour l’autoroute:

Feux de croisement asymétriques par lampe à décharge, tambour et optique, la portée d’éclairage est plus longue du côté gauche de la chaussée. L’éclairage pour l’autoroute est activé lorsque la vitesse du véhicule dépasse 110 km/h pendant un certain temps ou immédiatement dès qu’elle dépasse 130 km/h. Sur les véhicules avec navigation, l’éclairage pour l’autoroute est activé à une vitesse supérieure à 80 km/h si le système de navigation a détecté un parcours sur autoroute. La fonction «éclairage pour l’autoroute» autorise un basculement dynamique.

-081.jpg

Feux de route:

Feux de route symétriques par lampe à décharge, tambour et optique. L’activation a lieu à l’aide du levier des feux de route.

route.jpg


Éclairage pour la ville:

Éclairage symétrique de proximité par lampe à décharge, tambour
et optique, s’accompagnant d’un léger basculement de l’optique
vers l’extérieur. L’éclairage pour la ville est activé à des vitesses
comprises entre 5 km/h et 50 km/h et, sur les véhicules avec navigation, de 5 km/h à 60 km/h, si lesystème de navigation détecte
un parcours urbain. En fonction «éclairage pour la ville», un basculement dynamique n’a pas lieu.

pour-la-ville.jpg

Éclairage tous temps

L’éclairage tous temps est un éclairage symétrique de proximité par lampe à décharge et optique, générant un faible auto-éblouissement. L’optique de gauche bascule alors légèrement vers l’extérieur et la portée d’éclairage est réduite par un faible abaissement du niveau d’éclairage.

touss-temps.jpg

Feu de braquage:

Feu de braquage réalisé par activation unilatérale de l’ampoule H7, activée à des vitesses inférieures à 70 km/h et lors d’un braquage important ou bien avec les clignotants activés et à des vitesses inférieures à 40 km/h. Il est activé en complément de l’éclairage hors agglomération (graphique de droite) ou de l’éclairage pour la ville.

braquage.jpg

Éclairage aux croisements:

Sur les véhicules avec système de navigation, il y a réalisation d’une fonction d’«éclairage aux croisements» supplémentaire.
L’éclairage aux croisements est réalisé par la mise sous tension des deux feux de braquage statiques. Au croisement, cet éclairage permet de mieux détecter des dangers situés latéralement. Il est mis sous tension à temps avant d’atteindre le croisement.
L’éclairage aux croisements éclaire toujours en relation avec un autre type d’éclairage. Lors de déplacements en ville, il est mis
sous tension avec l’éclairage pour la ville et lors de trajets sur routes nationales (hors agglomération) avec l’éclairage hors agglomération

croisements.jpg



Projecteurs xénon plus avec adaptive light – pièces:

Outre toutes les pièces remplaçables sur tous les projecteurs de l’A8 2010, telles que capuchons, languettes de réparation, vis et
dispositifs d’aération, les pièces représentées ici peuvent également être échangées sur les projecteurs xénon plus avec adaptive
light

pieces2.jpg

Pilotage:

Le pilotage du calculateur pour LED, de l’ampoule H7 et de  l’ampoule 24 W est assuré via des câbles discrets par le calculateur de réseau de bord J519.
Le calculateur de feux directionnels et de réglage du site des projecteurs pilote via un bus CAN privé le module de puissance de projecteur. Ce dernier pilote via des câbles discrets le moteur de réglage du tambour, le servomoteur de réglage du site des projecteurs ainsi que les servomoteurs de l’éclairage adaptatif et des feux de braquage.

Commutation pour sens de circulation inverse:

La commutation des projecteurs en vue de rouler dans le sens de circulation inverse s’effectue via la MMI. Dans le menu «CAR», il est possible de sélectionner, sous l’option «Éclairage extérieur», le réglage «Éclairage conduite à G» ou «Éclairage conduite à D».
La commutation s’effectue par rotation de 180° du tambour. Cela permet d’obtenir un passage à 100% en mode conduite à gauche ou conduite à droite, l’éclairage asymétrique de la chaussée étant commuté sur le côté opposé de la chaussée. Sur les véhicules avec navigation, cette commutation peut être effectuée automatiquement lorsque l’on passe la frontière entre un pays à conduite à droite et un pays à conduite à gauche.

bus-prive.png

Projecteurs xénon plus avec adaptive light et «portée variable»:

La conception et les composants sont identiques à ceux du projecteur xénon plus avec adaptive light.
La fonction de «portée variable des projecteurs» requiert en supplément le calculateur de caméra J852 pour appréhender la situation routière momentanée ; les véhicules qui viennent en sens inverse ou qui précèdent ainsi que les localités sont détectés.

Au lieu d’une commutation uniquement basée sur la vitesse, il est possible de réaliser la plage située entre les feux de croisement et les feux de route par un réglage continu du tambour.
La conception et les composants sont identiques à ceux du projecteur xénon plus avec adaptive light.
La fonction de «portée variable des projecteurs» requiert en supplément le calculateur de caméra J852 pour appréhender la situation.

Information succincte:

Désignation           Calculateur de caméra J852
Implantation         Sur le pare-brise, au-dessus du pied du rétroviseur intérieur
Fonctions              • Portée variable des projecteurs
                                     • Assistant de maintien de voie
Adresse de diagnostic       85


adaptive-light.jpg

bus2.png

Projecteurs Led:
led.png


Feux de roulage de jour:
Les feux de roulage de jour ainsi que les feux de position sont constitués de 22 diodes électroluminescentes blanches. Leur pilotage
est assuré par un signal à modulation de longueur d’impulsion (MLI).

led1.jpg

Feux de croisement:
Les feux de croisement se composent de 10 modules individuels avec des puces de 2 et de 1 diode(s) électroluminescente(s).

led2.jpg

Clignotants:
Les clignotants sont réalisés par 22 diodes électroluminescentes jaunes, implantées dans le même compartiment que les LED des feux de roulage de jour. Durant la phase de clignotement, les LED des feux de roulage de jour sont désactivées. Sur la version SAE,
les LED des clignotants reçoivent un courant plus élevé pour satisfaire aux exigences de la législation.C’est la raison de l’intégration
supplémentaire du module de puissance 5 pour LED

clignotant.jpg


Feux de route:
La fonction de feux de route se compose de deux alvéoles de réflecteur respectivement équipées d’une puce de 4 LED.

routee.jpg

Éclairage pour l’autoroute:
Pour l’éclairage pour l’autoroute, il est fait appel, en plus des feux  de croisement, à une alvéole distincte renfermant une puce de 4 diodes. L’éclairage pour l’autoroute s’allume lorsque la vitesse du véhicule dépasse 110 km/h pendant une période prolongée ou
immédiatement si la vitesse dépasse 140 km/h.

autoroute-led.jpg

Feu de braquage:
En vue de la réalisation du feu de braquage, une puce de 4 LED
s’allume en plus du feu de croisement en dessous du feu de roulage de jour et éclaire la zone du virage au moyen d’un réflecteur.
La condition en est soit un clignotant activé et une vitesse inférieure à 40 km/h, soit un braquage important à une vitesse inférieure à 70 km/h.

braquage-led.jpg

Éclairage tous temps:
En mode éclairage tous temps, activable à l’aide d’une touche située à côté de la commande d’éclairage, les mêmes ampoules que celle du feu de braquage sont utilisées. Toutefois, pour cette fonction, les deux LED supérieures des feux de croisement sont éteintes.

led-tous-temps.jpg

Éclairage en mode touristes:
L’éclairage en mode touristes (réglable dans la MMI) se propose d’éviter l’éblouissement des véhicules venant en sens inverse lors de trajets dans des pays à sens de circulation inverse de celui du  pays d’origine. Il utilise la fonction de feux de croisement avec les trois LED supérieures éteintes.

led-touriste.jpg

Projecteurs à LED – pièces
Outre toutes les pièces remplaçables sur tous les projecteurs de
l’A8 2010, telles que capuchons, languettes de réparation, vis et
dispositifs d’aération, les pièces représentées ici peuvent également être échangées sur les projecteurs à LED :


piece-led.jpg

*Nota
Attention ! Pour tous les travaux sur le projecteur, notamment le remplacement de composants internes, la protection ESD
(protection contre la décharge électrostatique) doit être garantie. On dispose pour cela de l’équipement d’atelier VAS 6613,

Feux arrière:

Les feux arrière de l’A8 2010 sont, de chaque côté du véhicule, en deux parties. Un élément est logé dans le panneau latéral, l’autre
dans le capot de coffre. Toutes les fonctions sont réalisées en technique LED. Il n’y a que pour la fonction de feux de recul qu’il est encore fait appel à une ampoule à incandescence (long-life) classique. Il existe deux versions de feux arrière différentes, une version ECE et une version SAE. En raison de directives devant être appliquée dans cette région du monde, le pilotage des feux SAE diffère de celui des feux ECE.
Extérieurement, les feux sont identiques à la seule différence d’un sidemarker supplémentaire dans le panneau latéral pour les feux SAE. Les fonctions des feux arrière sont pilotées par le calculateur central de système confort J393. Les diodes électroluminescentes ou l’électronique des feux arrière ne peuvent pas être remplacées.
Seule l’ampoule de 16 W (HP16W), montée dans les feux du panneau latéral, peut être remplacée après dépose du feu. Il n’est pas prévu de remplacement de cette ampoule par le client.

Aperçu des fonctions des feux arrière :

Feux rouges arrière :
Sur les deux versions, les feux rouges arrière sont composés au  total de 30 diodes électroluminescentes dont 12 LED logées dans le feu du panneau latéral et 18 dans celui du capot de coffre à bagages.
Les diodes électroluminescentes sont dotées en supplément d’un guide de lumière, afin de renforcer l’impression, quel que soit l’angle d’observation, d’un bandeau lumineux continu.

ece.jpg

sae.jpg

Feux stop :
Le feu stop se compose, en version ECE, de cinq alvéoles renfermant respectivement cinq diodes électroluminescentes.
Sur la version SAE, le feu stop est constitué de 72 LED au total.

stop1.jpg

stop2.jpg

Feux stop et feux arrière de brouillard (sans figure) :
L’alvéole centrale des cinq alvéoles du feu stop est désactivée par le calculateur central de système confort lorsque le feu arrière de brouillard est allumé, afin de garantir l’écart minimum de 100 mm entre la fonction feux stop et la fonction feux antibrouillard stipulé par la législation.
Sur la version SAE, la bande lumineuse supérieure extérieure est également désactivée et l’intensité lumineuse du bandeau lumineux situé au niveau des feux arrière est augmentée.

Clignotants :
En version ECE, il est fait appel, pour les clignotants, à 17 LED jaunes, dont 6 intégrées dans le feu du panneau arrière et 11 dans
celui du coffre à bagages.
La version SAE, quant à elle, clignote avec la totalité des 72 LED déjà utilisées pour la fonction de feux stop.

clin-ece.jpg

clin-sae.jpg

Feux arrière de brouillard :
La version ECE utilise, pour les feux arrière de brouillard, les deux alvéoles intérieures comptant chacune 5 LED ainsi que 7 LED supplémentaires situées au-dessus. Ces 7 LED rouges sont logées sur une puce commune avec les LED jaunes de la fonction clignotant de la version ECE (en vue d’une meilleure différenciation, seul le feu arrière de brouillard a été représenté ici, sans la fonction de feu rouge arrière également requise).

La version SAE n’utilise, pour les feux arrière de brouillard, que les 7 LED de la bande supérieure. Lors de l’activation simultanée du feu arrière de brouillard et de la fonction clignotant, seules sont pilotées les LED du clignotant dans le feu du panneau latéral, en vue d’éviter une surcharge thermique.

Feux de recul :
Le feu de recul, doté d’une ampoule de 16 W (longlife) classique, n’est réalisé que dans le panneau latéral.


feu-arriere.jpg

feu-recul.jpg

execution-puissance.png


Service:

Réparation de l’électronique avec protection ESD:

La décharge électrostatique (en anglais : electrostatic discharge, abréviation : ESD) est l’une des causes de défaillances les plus fréquentes des dispositifs semi-conducteurs. Les modules semiconducteurs et diodesélectroluminescentes, qui ne supportent que de faibles tensions, y sont particulièrement sensibles.
La protection contre la décharge électrostatique de ces composants n’a pas cessé, jusqu’ici, de baisser dans la chaîne de processus, de la fabrication jusqu’au remplacement en atelier. C’est pourquoi, jusqu’à présent, les composants sensibles au plan électrostatique (ESDS electrostatic sensitive devices) ne pouvaient être remplacés que complets.

Chaîne de processus de la protection ESD:

mesures-protection.png

Équipement d’atelier VAS 6613:

Dans le cas de l’Audi A8 2010, les réparations électroniques des sous-ensembles suivants ont été autorisées pour la première fois ;
• Projecteurs à LED
• Projecteurs xénon plus
• Calculateur d’ABS J104
La condition pour l’exécution de ces réparations est, outre une propreté et un soin maximum, un poste de travail avec protection ESD.
Ce poste de travail avec protection ESD a été concrétisé par l’équipement d’atelier VAS 6613.
La mise en place d’un poste de travail de ce type a rendu possible le remplacement d’éléments individuels des composants électroniques et ouvre d’autres possibilités d’application pour l’avenir.

equipement.jpg


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



#2 23-05-2016 17:16:35

DaddyKool
Administrateur
Inscription : 05-01-2014
Messages : 1 359
Site Web

Re : Electricité, électronique, réseau de bord de l'Audi A8 D4

Voila un dossier béton sur toute la partie électrique de l'A8 D4, c'est épinglé! smile


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions