[Audi RS6 C5] Chassis, suspensions et trains roulants (Page 1) / RS6 C5 / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 21-02-2016 16:34:22

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 137

[Audi RS6 C5] Chassis, suspensions et trains roulants

Châssis

Train AV

Modifications sur le train AV:

– nouvelle tôle de blindage
– étrier de frein 8 pistons pour 4 garnitures et emblème RS 6
– disque de frein composite, diamètre 365 x 34 mm
– tenir compte du sens de fonctionnement

En raison du dimensionnement plus important du système de freinage, le diamètre du maîtrecylindre de frein est passé à 26,99 mm.
La démultiplication hydraulique est passée de i = 5,5 pour l’Audi S6 à i = 7 pour l’Audi RS 6.

audi-rs6-57-chassis-train-AV.jpg

audi-rs6-58-chassis-train-AV.jpg

Pour les boulons de roue utilisés sur l’Audi RS 6, il a été fait appel à une technologie inédite en vue d’un couple de serrage constant.

La partie conique du boulon ne fait pas partie du corps de ce dernier.
La rondelle conique, assimilable à une rondelle classique, n’est pas fixée et vient en contact avec la partie cylindrique du boulon.

Ce type de fixation particulier présente l’avantage que, dans le cas de vissages déjà effectués, les variations des couples de serrage prescrits pour les jantes aluminium sont minimes.

audi-rs6-59-chassis-train-AV.jpg


Châssis

Train AR

Le train arrière reprend la conception éprouvée de l’Audi S6.
En raison de la sollicitation plus importante, les supports de roue ne sont plus réalisés comme jusqu’à présent en aluminium, mais en acier.
Simultanément, des disques de frein plus largement dimensionnés (335 x 22 mm) garantissent un freinage plus important à l’arrière.

Le diamètre de l’étrier de frein à un piston a été augmenté.

Le câble de frein à main a dû être rallongé pour des raisons d’emplacement de montage.

audi-rs6-60-chassis-train-AR.jpg

audi-rs6-61-chassis-train-AR.jpg


Châssis

Dynamic Ride Control – DRC

Les systèmes ressorts-amortisseurs classiques représentent toujours un compromis entre confort routier et comportement sportif. Les exigences fondamentales en matière de confort routier, telles que faibles déplacements verticaux de la carrosserie lors du franchissement d’irrégularités de la chaussée ou roulement régulier, vont à l’encontre des propriétés sportives caractéristiques d’un véhicule, telles qu’agilité et faible inclinaison latérale en cas d’accélération transversale élevée.
Le “Dynamic Ride Control” équipant l’Audi RS 6 se traduit par un tarage de base relativement souple et donc confortable de la combinaison ressorts-amortisseurs et élimine efficacement les mouvements de roulis et de tangage de la carrosserie dans les virages ainsi qu’au freinage et au démarrage.

Le fonctionnement du système DRC se fonde sur l’exploitation active du volume d’huile refoulé par la tige de piston plongeante de l’amortisseur lors de la compression et de la variation de pression en résultant dans le système d’amortissement. Des amortisseurs classiques compensent le volume de la tige de piston plongeante à l’aide d’un coussin de gaz compressible (amortisseur pneumatique monotube) ou à l’aide d’un volume supplémentaire, dans lequel l’huile refoulée peut se dilater (amortisseur à double tube). La liaison diagonale des amortisseurs avant et arrière, constituant deux systèmes couplés, permet lors de l’apparition de mouvements de carrosserie d’exploiter les rapports de pression distincts afin d’adapter les caractéristiques de l’amortisseur considéré aux états de marche.

La compensation des volumes d’huile refoulés est assurée par une vanne hydraulique centrale par branche diagonale.

Le déplacement du piston flotteur, séparant le volume de gaz de la partie hydraulique, subit l’influence souhaitée de son propre amortisseur.

audi-rs6-62-chassis-Dynamic-Ride-Control.jpg

[Nota] Attention lors de travaux sur un système
DRC rempli! Les véhicules ne doivent
être reposés sur leurs roues qu’avec la
vanne centrale entièrement branchée.

Sinon, l’absence de volume de compensation
provoquerait la destruction des joints
des tiges de piston des amortisseurs,
rendant indispensable le remplacement
des amortisseurs.

Châssis

Schéma hydraulique

audi-rs6-63-chassis-schema-hydraulique.jpg

Fonctionnement – en phase

audi-rs6-62-chassis-schema-hydraulique-fonctionnement-phase.jpg

Lorsque les deux amortisseurs plongent simultanément, il se produit dans les deux chambres de pression un établissement de pression dans le même sens. Les surfaces actives du piston coulissant se déplacent ensemble en direction de l’accumulateur de gaz dans l’accumulateur de pression.
Le résultat en est une plongée amortie (réglage confort) des amortisseurs en fonction de la vitesse de plongée.

audi-rs6-64-chassis-schema-hydraulique.jpg

Fonctionnement – en déphasage

audi-rs6-65-chassis-schema-hydraulique-fonctionnement-dephasasage.jpg

Dans le cas de sens de plongée différent des tiges de piston, des potentiels de pression différents sont générés dans les chambres de pression 1 + 2 (cf. sens de cheminement de la pression dans le schéma – flèches jaunes). Un déplacement du piston en direction de l’accumulateur de gaz n’est donc pas possible, ou seulement dans une moindre mesure.

La compensation de pression requise est assurée par les alésages du piston 1. Ces derniers sont fermés d’un côté par des disques métalliques minces, si bien que le passage par les trous n’est possible qu’à partir d’un seuil de pression donné. L’harmonisation des amortisseurs n’est donc pas uniquement déterminée par le système interne des amortisseurs, mais également par le rapport des surfaces, le volume refoulé de la tige de piston des amortisseurs, les alésages du piston et de la vanne centrale et la pression seuil appliquée aux soupapes à piston.


Châssis

Vanne hydraulique centrale

L’accumulateur de pression situé dans la vanne centrale (accumulateur à gaz) est réglé d’usine à une pression de 16 bars. Les pression d’huile appliquées dans les chambres de pression 1 et 2 issues du système d’amortissement provoquent, en liaison avec le piston coulissant, une compensation amortie des conditions de pression.

[Nota] Les composants sont fournis remplis, à
la pression de 16 bars.
Une manipulation incorrecte risque de
provoquer des blessures.

audi-rs6-66-chassis-vanne-hydraulique-centrale.jpg
audi-rs6-67-chassis-vanne-hydraulique-centrale.jpg

[Nota] Les zones de pression 1 et 2 représentées sont
les surfaces agissant sur le piston coulissant à
l’intérieur de la vanne centrale.


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Sujets similaires

Discussion Réponses Vues Dernier message
Audi A7 Suspensions par Karowliine
4 85 04-10-2017 14:53:12 par Audi-Tech
1 98 21-09-2017 14:33:11 par Audi-Tech
0 137 28-07-2017 12:42:40 par Audi-Tech
0 253 26-06-2017 09:30:57 par Audi-Tech
9 323 26-04-2017 13:54:53 par Audi-Tech

Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions