[Audi Q7] Sécurité (Page 1) / Audi Q7 / Forum-audi.com

Le forum 100% non officiel et indépendant des passionnés Audi

Vous n'êtes pas identifié(e).     

Annonce



#1 14-08-2015 22:01:28

Audi-Tech
Rédacteur
Inscription : 25-01-2014
Messages : 2 352

[Audi Q7] Sécurité

Protection des occupants

Protection des occupants dans l’Audi Q7

L’Audi Q7 a, du fait de sa polyvalence, confronté le bureau d’études à un défi particulier : un potentiel de protection élevé pour les occupants, sur route comme en utilisation tout chemin. Par cette exigence, l’Audi Q7 s’inscrit sans transition dans le niveau de sécurité déjà élevé de l’actuelle flotte Audi.
Le système de protection des occupants de l’Audi Q7 se compose des composants et systèmes suivants :
– Calculateur d’airbag
– Airbags conducteur et passager avant, à deux niveaux de déclenchement
– Airbags latéraux avant
– Sideguards (airbags rideaux)
– Capteurs de collision pour airbag frontal, les capteurs « upfront » pour détection d’une collision frontale
– Capteurs de collision pour détection d’une collision latérale au niveau des montants B
– Capteurs de collision pour détection d’une collision latéral au niveau des montants C
– Rétracteurs de ceinture à l’avant
– Détonateur pour coupure de la batterie
– Contacteurs dans les verrous de ceinture avant
– Détection d’occupation du siège du passager avant
En option, le véhicule peut être équipé d’airbags latéraux pour la deuxième rangée de sièges et d’un interrupteur à clé pour la désactivation de l’airbag du passager avant, avec voyant incorporé. En raisons des différentes exigences et législations nationales à l’adresse des constructeurs automobiles, l’équipement peut varier, pour le marché des Etats-Unis notamment.

protection-occupants.jpg

protection-occupants-legende.jpg


Calculateur d’airbag J234

L’électronique intégrée dans le calculateur d’airbag a pour fonction d’enregistrer et d’évaluer la décélération ou l’accélération du véhicule dans le but de détecter une collision du véhicule. En vue de l’enregistrement de la décélération ou de l’accélération du véhicule durant une collision, il est non seulement fait appel aux capteurs internes du calculateur, mais aussi à des capteurs externes. Ce n’est que via les informations des capteurs que l’électronique du calculateur d’airbag détecte un accident. Une fois toutes les informations des capteurs évaluées par l’électronique du calculateur, l’électronique a la possibilité de décider quand quels composants de sécurité doivent être activés. Le calculateur d’airbag peut détecter des collisions frontales, latérales et arrière. Une autre fonction du calculateur d’airbag consiste à activer les différents systèmes de retenue (rétracteur ou bien rétracteur et airbag) en fonction de la gravité de la collision et à signaler la collision aux autres systèmes du véhicule.

calculateur-d-airbag.jpg

L’électronique de l’airbag remplit essentiellement les fonctions suivantes :
– Détection d’une collision (frontale, latérale, arrière)
– Déclenchement défini des rétracteurs, airbags et coupure de la batterie
– Déclenchement défini du second niveau de l’airbag frontal
– Evaluation de toutes les informations d’entrée
– Surveillance permanente de l’ensemble du système d’airbags
– Alimentation en énergie indépendante via condensateur pour une période déterminée (env. 150 ms)
– Signalisation du défaut par témoin de défaillance
– Mémorisation des informations relatives au défaut et à la collision
– Signalisation d’une collision à d’autres composants du système via le CAN Propulsion ou une sortie collision discrète (câble classique)
– Activation de l’alerte des ceintures

Pour savoir quels composants doivent être remplacés après un accident, prière de consulter le Manuel de réparation ayant validité, sous ELSA. Le remplacement d’un calculateur d’airbag est uniquement possible à l’aide d’un VAS 5051 ou VAS 5052 apte au fonctionnement en ligne. Il faut utiliser les applications proposées en mode Assistant de dépannage ou Fonctions assistées. Le calculateur d’airbag doit être codé et adapté pour le véhicule considéré. Si le codage ou l’adaptation ne sont pas effectués dans les règles, des défauts peuvent se produire au niveau d’autres systèmes du véhicules, tels que l’ESP.

Echange de données
Le calculateur d’airbag est intégré dans le CAN Propulsion. Le calculateur d’airbag transmet les informations suivantes sur le CAN Propulsion :
– Pilotage du témoin de sac gonflable K75
– Activation de l’alerte de ceinture
– Données de diagnostic
– Signal de collision
– Informations de collision pour le test des actionneurs
– Données ESP
– Etat de l’airbag frontal côté passager avant activé/désactivé (affichage dans le porte-instruments)

Le calculateur d’airbag évalue l’information suivante sur le bus de données :
– variation d’intensité lumineuse du témoin de désactivation du sac gonflable, côté passager avant (PASSENGER AIRBAG OFF)

L’information qu’une collision a eu lieu est, entre autres, utilisée par d’autres calculateurs pour ouvrir un verrouillage centralisé verrouillé, couper l’arrivée de carburant, activer les feux de détresse, etc.

Témoin de sac gonflable K75
Le pilotage du témoin de sac gonflable, situé dans le porte-instruments J285, a lieu via le bus CAN. Si le message de données du calculateur d’airbag fait défaut, le témoin est automatiquement activé par le porte-instruments.

Détection d’un choc arrière
En cas de choc arrière, le véhicule subit une forte accélération dans le sens de marche. Les capteurs de collision dans le calculateur d’airbag ainsi que les capteurs de collision G283 et G284 détectent une accélération du véhicule et envoient leurs signaux à l’électronique d’airbag. L’électronique d’airbag évalue ces informations. Si les signaux dépassent une valeur définie, les rétracteurs de ceinture sont amorcés et le détonateur de coupure de la batterie est activé.

Système d’alerte des ceintures

L’Audi Q7 possède, comme par exemple l’Audi A6 05, une fonction d’alerte des ceintures pour le conducteur et le passager avant. Le calculateur d’airbag évalue, après mise du contact d’allumage, les informations des contacteurs de verrou de la ceinture du côté conducteur et passager avant, ainsi que l’information du capteur d’occupation du siège côté passager avant.
Le calculateur d’airbag détecte, à l’appui des valeurs de résistance du capteur d’occupation du siège côté passager avant, si ce dernier est occupé ou non. Si le conducteur ou le passager avant n’ont pas bouclé leur ceinture, ils y sont invités par le témoin de système d’alerte des ceintures de sécurité K19 dans le porteinstruments et un signal acoustique.

Diagramme temporel du système d’alerte des ceintures
Signaux optiques et acoustiques - retard de bouclage des ceintures de sécurité

alerte-ceinture-1.jpg

Signaux optiques et acoustiques - les ceintures de sécurité ne sont pas bouclées

alerte-ceinture-2.jpg

L’alerte est réactivée si l’état de la ceinture est modifié durant « borne 15 activée ».


Capteur d’occupation du siège côté passager avant G128

Le capteur d’occupation du siège côté passager se compose d’un film plastique équipé de plusieurs capteurs de pression individuels. Le capteur d’occupation du siège côté passager avant est intégré dans le siège du passager avant, entre le garnissage de siège et le coussin de siège. Le capteur d’occupation du siège s’étend sur toute la partie arrière du siège du passager avant, de sorte à détecter toute la zone de l’assise.
La résistance du capteur d’occupation du siège côté passager avant varie en fonction de la sollicitation. Si le siège du passager avant n’est pas occupé, la résistance du capteur d’occupation du siège côté passager avant G128 est élevée. Au fur et à mesure que la sollicitation augmente, la résistance diminue. A partir d’une sollicitation d’env. 5 kg, le calculateur d’airbag détecte « siège occupé ».
Le calculateur d’airbag a besoin des informations du capteur d’occupation du siège côté passager avant G128 et des contacteurs de verrou de ceinture pour le système d’alerte des ceintures.

capteur-d-occupation.jpg

capteur-d-occupation-2.jpg


Contacteur de ceinture

Contacteur de ceinture côté conducteur E24
Contacteur de ceinture côté passager avant E25

(Dans les verrous de ceinture des sièges du
conducteur et du passager avant)

contact-ceinture.jpg

La fonction « Système d’alerte des ceintures de sécurité » requiert l’information relative au bouclage des ceintures de sécurité du conducteur et du passager avant. Pour que le calculateur d’airbag reçoive cette information, les contacteurs de ceinture E24 et E25 ont été intégrés dans les verrous de ceinture des sièges avant. Les contacteurs sont des contacts reed. Le contact reed commute sous l’effet d’un champ magnétique externe de la position « contacteur ouvert » à la position « contacteur fermé ». L’aimant 1, intégré dans un goujon taré par ressort, se trouve à côté du contact reed lorsque la languette de la ceinture n’est pas engagée, si bien que le contact reed est fermé.
L’introduction de la languette de ceinture dans le verrou de ceinture provoque le déplacement du goujon taré par ressort. L’aimant 1 dans le goujon taré par ressort ne peut plus agir sur le contact reed, si bien que le contact reed est ouvert.
Le calculateur d’airbag détecte par mesure de la résistance si la ceinture de sécurité est bouclée ou non.

contact-ceinture-2.jpg

Détonateur 1 de rétracteur de ceinture côté conducteur N153
Détonateur 1 de rétracteur de ceinture côté passager avant N154

ceinture-securite.jpg

Les sièges avant de l’Audi Q7 sont équipés de rétracteurs compacts, dont les preuves ne sont plus à faire.
Les rétracteurs font appel au principe de l’« engrenage à billes » (excepté USA) et sont amorcés électriquement par le calculateur d’airbag. En cas de collision, les rétracteurs sont activés avant les airbags frontaux. Pour que les sollicitations imposées aux occupants restent inférieures à un certain seuil, les ceintures à enrouleur sont équipées d’un limiteur d’effort de ceinture. Ce limiteur d’effort donne du lest à la ceinture à partir d’un niveau de sollicitation défini et autorise la plongée de l’occupant dans l’airbag préalablement déployé.
En cas de collision latérale avec déclenchement de l’airbag, le rétracteur de ceinture considéré est lui aussi déclenché. Lors d’un choc arrière, les rétracteurs de ceinture sont également activés en fonction de la gravité de la collision.

Commande à clé pour désactivation du sac gonflable côté passager avant E224

Pour la désactivation de l’airbag frontal côté passager avant, on a besoin de la commande à clé pour désactivation du sac gonflable côté passager avant E224 et du témoin de désactivation du sac gonflable côté passager avant K145 (PASSENGER AIRBAG OFF) associé. Un témoin de désactivation du sac gonflable côté passager avant K145 (PASSENGER AIRBAG OFF) allumé signale aux occupants que l’airbag frontal côté passager avant est désactivé.
La position de quatre résistances, dont deux sont toujours montées en série, permet une détection sans équivoque de la position de la commande.
Si le calculateur d’airbag détecte un défaut de la commande à clé, il y a mémorisation dans la mémoire de défauts et le témoin de désactivation du sac gonflable côté passager avant (PASSENGER AIRBAG OFF) K145 commence à clignoter.

commande-a-cle-pour-desactivation-du-sac-gonflable.jpg

Airbag

Les airbags frontaux côté conducteur et passager avant sont équipés de générateurs de gaz à deux niveaux de déclenchement.
Le calculateur d’airbag est en mesure de déterminer, en fonction de la gravité et du type d’accident, l’intervalle de temps entre les deux amorçages (env. 5 ms à 30 ms). Le décalage temporel de l’amorçage des charges propulsives permet de réduire les sollicitations agissant sur le conducteur et le passager avant en cas d’accident. Les deux charges sont toujours amorcées. Cela permet d’éviter qu’une charge propulsive reste active après déclenchement d’un airbag.

Airbag côté conducteur
N95       Détonateur I de sac gonflable côté conducteur
N250     Détonateur II de sac gonflable côté conducteur

Le générateur de gaz de l’airbag côté passager avant fonctionne avec deux charges pyrotechniques.

airbag-conducteur.jpg

Le générateur de gaz est fixé de manière oscillante dans une bague caoutchouc.
Cela permet de minimiser des vibrations éventuelles au niveau du volant.
Le générateur de gaz joue le rôle d’amortisseur de vibrations.

Détonateur I de sac gonflable côté conducteur N95

Le détonateur I, activé par le calculateur d’airbag, déclenche la charge d’amorçage I. Cela provoque, par les orifices de la buse, le déclenchement de la charge propulsive I proprement dite. Si la pression du gaz générée par la combustion de la charge propulsive I dépasse une valeur définie, le boîtier du générateur de gaz se déforme et libère la voie du sac gonflable via le filtre métallique. Le sac gonflable est déployé et rempli.

airbag-conducteur-2.jpg

Détonateur II de sac gonflable côté conducteur N250

Après une période définie, le calculateur d’airbag alimente en courant le second détonateur électrique, qui déclenche directement la seconde charge propulsive. Le gaz généré soulève, à partir d’une pression définie, le capuchon du second niveau de déclenchement et est refoulé via la chambre de combustion du niveau I dans le sac gonflable.

airbag-conducteur-3.jpg

Airbag côté passager avant
N131 Détonateur I de sac gonflable côté passager avant
N132 Détonateur II de sac gonflable côté passager avant

Le boîtier du module d’airbag côté passager avant est en matière plastique.

airbag-passager-1.jpg

Côté passager avant, il est fait appel à un générateur de gaz hybride à deux niveaux de déclenchement.
Dans une bouteille à gaz comprimé se trouvent deux charges pyrotechniques, qui sont pilotées distinctement par le calculateur d’airbag. Le gaz froid contenu dans la bouteille à gaz comprimé est soumis à une pression d’env. 250 bar et est un mélange d’argon (env. 98 %) et d’hélium (env. 2 %). Le volume du sac gonflable est d’env. 140 litres. Les ressorts spiraux assurent le maintien en position (précontrainte) des pastilles de la charge propulsive.

airbag-passager-2.jpg

Détonateur I de sac gonflable côté passager avant N131

Le calculateur d’airbag alimente en courant le détonateur I et déclenche ainsi la charge d’amorçage I. Cette dernière enflamme à son tour la charge propulsive I proprement dite. Le gaz généré par la combustion augmente la pression dans la bouteille à gaz comprimé jusqu’à ce que l’éclateur cède à partir d’une valeur définie. Le mélange gazeux parvient via le filtre métallique au sac gonflable. Ce dernier se déploie et se remplit.

airbag-passager-3.jpg

Détonateur II de sac gonflable côté passager avant N132

Le fonctionnement du second niveau de déclenchement est identique à celui du premier. La combustion de la seconde charge propulsive fournit au sac gonflable un volume de gaz supplémentaire. Une augmentation de pression dans le sac gonflable n’a pas lieu lors du second niveau de déclenchement.

airbag-passager-4.jpg

Airbags latéraux
N199     Détonateur de sac gonflable latéral côté conducteur
N200     Détonateur de sac gonflable latéral côté passager avant
N201     Détonateur de sac gonflable latéral arrière côté conducteur
N202     Détonateur de sac gonflable latéral arrière

Airbag latéral de la première rangée de sièges

airbag-lateral-1.jpg

Les airbags latéraux de la première rangée de sièges reprennent la conception et le fonctionnement des modules équipant déjà d’autres modèles Audi. Ils ont toutefois été adaptés au concept de l’habitacle de l’Audi Q7. Pour la deuxième rangée de sièges, les airbags latéraux sont, pour la première fois, des modules « Soft Cover ». Dans le cas de ces modules, le revêtement en matière plastique classique a été remplacé par une enveloppe textile. Cette enveloppe présente non seulement l’avantage d’un poids réduit, mais aussi d’une meilleure intégration dans le dossier de siège du fait de sa surface souple. Pour certains marchés, les airbags latéraux de la deuxième rangée de sièges sont proposés en option.

Airbag latéral de la deuxième rangée de sièges

airbag-lateral-2.jpg

Lorsque le calculateur d’airbag J234 détecte une collision latérale répondant aux critères de déclenchement, il alimente en courant le détonateur des airbags latéraux correspondant. Seuls sont activés les airbags latéraux du côté du véhicule où se produit la collision. Les générateurs de gaz de la première rangée de sièges sont des générateurs de gaz pyrotechniques tubulaires, ceux de la deuxième rangée de sièges des générateurs hybrides.

Détonateur de sac gonflable latéral côté conducteur N199
Détonateur de sac gonflable latéral côté passager avant N200

Les détonateurs des airbags latéraux correspondants sont alimentés en courant par le calculateur d’airbag. La charge d’amorçage enflamme ensuite la charge propulsive. Le gaz généré par la combustion est refoulé dans l’airbag via le filtre métallique. L’airbag est déployé et rempli.

airbag-lateral-3.jpg

Détonateur de sac gonflable latéral arrière côté conducteur N201
Détonateur de sac gonflable latéral arrière côté passager avant N202

La charge propulsive est déclenchée par le détonateur. Le gaz généré perce les deux éclateurs et se mélange avec le gaz froid contenu dans le réservoir à gaz froid. Le mélange gazeux est refoulé via le filtre métallique dans le sac gonflable, qui se déploie alors.

airbag-lateral-4.jpg

airbag-lateral-5.jpg


Airbag rideau (Sideguard)

Détonateur de sac gonflable de tête côté conducteur N251
Détonateur de sac gonflable de tête côté passager avant N252

airbag-rideau-1.jpg

Afin de mieux protéger les occupants en cas de collision latérale, l’airbag rideau recouvre pratiquement toute la zone vitrée du montant A au montant D. Sur ces modules, le générateur de gaz hybride est logé dans la partie avant du pavillon. Le remplissage de l’airbag est assuré par une lance à gaz. Le gaz de remplissage utilisé est un mélange de gaz froid composé d’hélium (env. 80 %) et d’argon (env. 20 %), stocké sous 300 bar dans une bouteille à gaz comprimé. Lorsque le calculateur d’airbag amorce la charge propulsive, l’éclateur I est déchiré par la pression générée. Une augmentation de pression a lieu dans la bouteille à gaz comprimé. A une pression définie, le gaz déchire l’éclateur II et pénètre dans l’airbag via le filtre et la lance à gaz. Le volume du sac gonflable est d’env. 40 litres.

airbag-rideau-2.jpg

airbag-rideau-3.jpg

Détonateur de coupure de la batterie N253

Detonateur-de-coupure-de-la-batterie-N253.jpg

Le détonateur de coupure de la batterie a pour fonction de séparer le câble du démarreur et de l’alternateur de la batterie en cas de collision. Le pilotage est assuré par le calculateur d’airbag. A chaque déclenchement d’un airbag ou d’un rétracteur de ceinture, il y a activation conjointe du détonateur de coupure de la batterie. Lors de l’amorçage de la charge pyrotechnique, la pression du gaz générée repousse l’axe implanté sur un piston et coupe la liaison entre les deux connexions.
Après activation, il faut remplacer le détonateur de coupure de la batterie. La surveillance du diagnostic est assurée par le calculateur d’airbag J234. Sur l’Audi Q7, le détonateur de coupure de la batterie N253 est logé dans un boîtier électrique sous le siège avant gauche.

detonateur-coupure-batterie.jpg


Compléments du système de protection des occupants pour le marché nord-américain

Afin de pouvoir répondre aux exigences légales et spécifiques au marché des USA, l’Audi Q7 est équipé d’un système spécial de détection d’occupation du siège du passager avant et d’une détection de tonneau (rollover).

Rollover
Un calculateur supplémentaire pour la détection de tonneau a été intégré dans le calculateur d’airbag J234. En cas de détection d’un tonneau, les rétracteurs de ceinture et les airbags rideaux sont activés.

Détection d’occupation du siège du passager avant
Lorsque le calculateur d’airbag J234 reçoit l’information que le siège du passager avant n’est pas occupé ou qu’un siège pour enfant est monté, il désactive l’airbag frontal côté passager avant. La désactivation de l’airbag frontal côté passager avant est signalée aux occupants par le témoin de
désactivation du sac gonflable côté passager avant (PASSENGER AIRBAG OFF) et une indication textuelle dans le porte-instruments.

Le système se compose pour l’essentiel des éléments suivants :
– Coussin de siège
– Tapis de détection d’occupation du siège
– Détecteur de pression pour détection d’occupation du siège G452
– Calculateur pour détection d’occupation du siège J706
– Contacteur de ceinture côté passager avant E25
– Détecteur de force de la ceinture pour détection d’occupation du siège G453
– Témoin de désactivation du sac gonflable côté passager avant K145 (PASSENGER AIRBAG OFF)
– Calculateur d’airbag J234

complement-systeme-protection.jpg

Les positions des composants montés sont assignées et ne doivent en aucun cas être modifiées. Il n’est pas non plus autorisé de remplacer des composants individuels. Lors d’une réparation, suivre à la lettre les indications du Manuel de réparation applicable et de l’Assistant de dépannage.

Calculateur pour détection d’occupation du siège J706

Le calculateur pour détection d’occupation du siège J706 évalue les signaux du détecteur de pression pour détection d’occupation du siège G452 et du détecteur de force de la ceinture pour détection d’occupation du siège G453. Le signal du détecteur de force de la ceinture pour détection d’occupation du siège indique l’effort agissant sur la ceinture de sécurité.

A l’appui du signal du détecteur de pression pour détection d’occupation du siège, le calculateur pour détection d’occupation du siège reconnaît le poids agissant sur le siège du passager avant. Si le poids appliqué sur le siège du passager avant est inférieur à env. 20 kg et si aucune force de la ceinture ou une force minime est détectée, le calculateur pour détection d’occupation du siège identifie « siège pour enfant » et le signale au calculateur d’airbag. L’airbag frontal côté passager avant est désactivé par le calculateur d’airbag.

Si la charge du siège du conducteur est de par exemple env. 25 kg et si la force de la ceinture dépasse une valeur définie, le calculateur pour détection d’occupation du siège détecte que le siège pour enfant est en outre repoussé sur le coussin de siège par la ceinture de sécurité. Il y a détection d’un « siège pour enfant » et le calculateur d’airbag désactive l’airbag frontal côté passager avant. A partir d’une charge supérieure à env. 25 kg et d’une faible force de la ceinture, le calculateur pour détection d’occupation du siège présuppose qu’il s’agit d’une personne adulte et l’airbag côté passager avant reste activé.

Les informations des capteurs sont évaluées en permanence lorsque le contact d’allumage est mis. Il est ainsi garanti que le calculateur pour détection d’occupation du siège reconnaisse une modification d’occupation du siège et réagisse en conséquence. Pour qu’en marche, une modification de charge sur le siège du passager avant n’entraîne pas la désactivation immédiate de l’airbag côté passager avant, le fonctionnement du système est temporisé durant la marche du véhicule. Un capteur d’accélération intégré dans le calculateur pour détection d’occupation du siège signale à l’électronique le déplacement du véhicule.

Calculateur-pour-detection-doccupation-du-siege.jpg

L’échange de données entre le calculateur d’airbag J234 et le calculateur pour détection d’occupation du siège J706 est assuré par un bus LIN. La surveillance du diagnostic est assurée par le calculateur d’airbag.

Détecteur de force de la ceinture pour détection d’occupation du siège G453

Le détecteur de force de la ceinture pour détection d’occupation du siège est intégré dans le verrou de ceinture du siège du passager avant. Il se compose essentiellement de deux éléments coulissant en direction l’un de l’autre et d’un détecteur de Hall situé entre les aimants I et II. Un ressort taré maintient les éléments en position de repos. Dans cette position, les aimants I et II n’ont aucun effet sur le détecteur de Hall. Lorsque les ceintures de sécurité sont correctement bouclées, un effort s’exerce sur le verrou de la ceinture.
L’écart du détecteur de Hall par rapport aux aimants I et II varie. Il s’ensuit une variation de l’action des aimants sur le détecteur de Hall et donc sur le signal de tension du détecteur de Hall. Plus l’effort exercé sur le verrou de ceinture est élevé, plus les éléments se rapprochent. Le calculateur pour détection d’occupation du siège reçoit ces informations et les évalue.
Une butée mécanique fait en sorte qu’en cas de collision, l’élément du capteur ne soit pas dissocié.

Detecteur-de-force-de-la-ceinture.jpg

Contacteurs de ceinture

Contacteur de ceinture côté conducteur E24
Contacteur de ceinture côté passager avant E25

Les contacteurs de ceinture (contacts reed) sont montés dans les verrous de ceinture des sièges avant. Tant que la languette de la boucle de ceinture n’est pas engagée dans le verrou de ceinture, les aimants I et II agissent sur le contact reed. Les forces magnétiques des aimants s’annulent mutuellement. Le contact reed est ouvert.

L’aimant I est logé dans la pointe du goujon taré par ressort coulissant.
L’aimant II est, comme le contact reed, monté de façon fixe dans le boîtier.
Lorsque la languette de la serrure est engagée dans le verrou, le goujon taré par ressort se déplace avec l’aimant I.
L’aimant II agit seul sur le contact reed.
Le contact reed est fermé.

contacteurs-de-ceinture.jpg

Deux résistances sont intégrées dans le circuit. Suivant la position du contact reed, la mesure est assurée par l’une des résistances ou par toutes les deux. A l’appui de la résistance mesurée, le calculateur d’airbag détecte si la ceinture de sécurité est portée ou non.

contacteurs-ceinture.jpg

Détecteur de pression pour détection d’occupation du siège G452

Detecteur-de-pression.jpg

Le détecteur de pression pour détection d’occupation du siège G452 et le tapis de détection d’occupation du siège constituent un composant. Le tapis pour détection d’occupation du siège est rempli d’un gel s’apparentant au silicone et est placé sous le coussin du siège du conducteur. Lorsque le siège est occupé, la pression dans le tapis de détection d’occupation du siège varie. Cette variation de pression est détectée par le détecteur de pression pour détection d’occupation du siège, qui la signale sous forme d’un signal de tension au calculateur pour détection d’occupation du siège J706.
Suivant la charge, la tension varie entre 0,2 volt (sollicitation élevée) et 4,8 volts (faible sollicitation). Le calculateur pour détection d’occupation du siège alimente le capteur de pression avec une tension de 5 volts.

/!\ La pièce de rechange (kit Service) pour la détection d’occupation du siège (USA) est précalibrée et ne doit en aucun cas être dissociée.
Le kit Service se compose de :
- calculateur pour détection d’occupation du siège J706,
- cétecteur de pression G452,
- tapis pour détection d’occupation du siège,
- coussin de siège,
- faisceau de câbles entre calculateur pour détection d’occupation du siège J706 et détecteur de pression G452.
Le flexible de pression et le tapis de détection d’occupation du siège ne doivent en aucun cas être pliés lors des travaux de montage.

Détonateur 1 de rétracteur de ceinture côté conducteur N153
Détonateur 1 de rétracteur de ceinture côté passager avant N154

L’Audi Q7 destiné au marché nord-américain est équipé côté conducteur et passager avant de ceintures à enrouleur dotées de rétracteurs de ceinture d’un type nouveau, les rétracteurs à crémaillère. Les rétracteurs des places extérieures de la deuxième rangée de sièges sont des rétracteurs à engrenage à billes classiques.
La charge pyrotechnique déclenchée électriquement par le calculateur d’airbag pilote un piston avec crémaillère. Ce dernier est à son tour relié à l’arbre de torsion (arbre de ceinture) via un réducteur à engrenage et une roue libre. Le réducteur à engrenage convertit le déplacement vertical de la crémaillère en un mouvement de rotation. La crémaillère entraîne via le pignon les deux engrenages I et II. L’engrenage II et la bague extérieure de la roue libre de l’arbre de torsion sont solidaires. Lorsque la bague extérieure tourne, les galets sont repoussés vers l’intérieur jusqu’à ce la bague extérieure et l’arbre de torsion entrent en prise. L’arbre de torsion est à son tour en rotation et l’enroulement de la ceinture commence. La rétraction est terminée dès que le piston avec crémaillère atteint l’élément amortisseur ou que la force antagoniste de la ceinture de sécurité dépasse la force de la charge propulsive.
En mode de fonctionnement normal, l’enrouleur de ceinture est dissocié de l’unité de rétraction par la roue libre.

detonateur-retracteur-ceinture-1.jpg detonateur-retracteur-ceinture-2.jpg


Forum-audi.com

Hors Ligne

Annonce



Pied de page des forums


Les liens utiles

Pièces Auto

Audi France

Sites généralistes

Pneumatiques & Suspensions